Et si vos problèmes de poids étaient dus au Candida albicans ?

Par 11 mai 2020 mai 14th, 2020 Santé, Santé intestinale

Le Candida albicans, vous connaissez ? Derrière ce nom se cache un champignon microscopique qui peut nuire à votre santé et votre ligne. Zoom sur un mal sournois.

Invisible à l’œil nu, le candida albicans est partout. Ce champignon (levure) est présent dans l’air, dans la nourriture et dans notre organisme (bouche, peau, zone génitale, intestins).

Cet inoffensif candida vit en symbiose avec les bactéries de notre microbiote. Très utile, il nous aide même à digérer les aliments. 

En revanche, il devient un hôte indésirable dès qu’il se met à proliférer. On parle alors de candidose.

Qu’est-ce que la candidose ?

Suite à dérèglement (hormonal, immunitaire), le candida albicans se multiplie et colonise notre organisme où il libère des toxines.

Cet état pathogène, appelé candidose, n’est pas sans conséquences sur la santé, surtout quand les candida albicans établissent leurs quartiers dans la paroi intestinale.

C’est ainsi qu’apparaissent différents symptômes qui doivent alerter :

  • Fatigue inexpliquée (physique et psychique)
  • Troubles nerveux (difficultés de concentration, anxiété, troubles de l’humeur, irritabilité, insomnie)
  • Prise de poids ou impossibilité de perdre du poids
  • Pulsions pour le sucré et/ou laitages
  • Migraine
  • Déséquilibre hormonal
  • Douleurs articulaires
  • Troubles digestifs (ballonnements, diarrhée, aigreur d’estomac, constipation, gaz…)
  • Système immunitaire affaibli
  • Intolérances alimentaires
  • Infection urinaire à répétition
  • Problèmes de peau (rougeurs, démangeaisons)
  • Stress

Notez qu’en cas de candidose sévère (système immunitaire atteint, carences importantes, vertige…), un diagnostic doit être établi par un praticien. 

Les causes de la multiplication du candida albicans

Opportuniste, le candida albicans profite de certains éléments qui viennent nous affaiblir. L’origine de la candidose est souvent multifactorielle.

  1. Une alimentation inadéquate

L’alimentation industrielle, raffinée, est trop riche en sucres et en graisses de mauvaise qualité. 

Pauvre en nutriments, elle favorise la multiplication des champignons qui se nourrissent essentiellement de sucres (pâtisserie, soda, levures, amidons, céréales, alcool, lait…).

  1. Le stress

En augmentant notamment le taux de cortisol, le stress engendre des fringales pour le sucre. Le système immunitaire est également impacté, tout comme le microbiote. C’est ainsi que votre corps devient plus vulnérable à l’invasion du candida albicans.

  1. Certains médicaments

Les antibiotiques à large spectre soignent en tuant les mauvaises bactéries, mais également les bonnes. Or ces dernières limitent la prolifération du champignon.

D’autres médicaments peuvent engendrer chez certaines personnes la multiplication du candida, comme les traitements anti-cancer, les anti-inflammatoires, la pilule contraceptive, les corticoïdes et les laxatifs.  

  1. Un système immunitaire affaibli

Nourrissons, personnes souffrant de maladies inflammatoires et auto-immunes sont plus susceptibles de développer une candidose.

Comment rétablir l’équilibre ?

Il ne s’agit pas de bannir ce champignon, qui rappelons-le, est utile. Par contre, votre stratégie est de le remettre à sa juste place, inoffensive et bénéfique.

La première chose à faire est d’arrêter de le nourrir ! Pour l’affamer, rien de tel que de changer d’alimentation.  

  • Éliminez les produits industriels, les sucreries.
  • Limitez l’alcool et le café.
  • Évitez les produits laitiers (lactose = sucre), le gluten (affaibli les intestins), les aliments fermentés (pain au levain, yaourt, miso…) et les champignons.  

Ensuite, il vous faudra veiller à alcaliniser votre terrain. En effet, le candida albicans raffole du terrain acide. Il vous suffit de privilégier les aliments alcalinisants tels que citron, banane, baies rouges, poires, pêches, légumes verts et œufs.

Il est enfin intéressant d’ajouter ces alliés à votre réforme alimentaire :   

  • La chlorella : très concentrée en chlorophylle, cette algue microscopique a des propriétés antioxydantes et cicatrisantes. Détoxifiante, elle combat les levures, protège les intestins et le foie. Autre atout majeur, elle régule l’équilibre acido-basique.
  • L’huile de coco : avec son acide laurique et caprylique, elle jouit de propriétés antimicrobiennes et antifongiques qui vont s’attaquer au candida albicans.
  • Le Chardon Marie : cette plante réduit la prolifération du candida albicans, nettoie votre foie, élimine les résidus de médicaments et les toxines. Conseillée contre les inflammations intestinales, elle renforce le système immunitaire.
  • Les probiotiques sont utiles pour soigner votre microbiote fragilisé par le candida albicans. Favorisez les souches Lactobacillus acidophilus et Bifidobactérium, particulièrement efficaces.

=> Vous pouvez également adopter cette stratégie pour venir à bout d’un candida albicans trop présent : réalisez notre programme Détox Eau Rouge et de sa boisson exclusive.

Cette détox permettra aux bonnes bactéries de votre microbiote de reprendre le dessus. Vous y associerez notre boisson au thé rouge, elle vous aidera à drainer et nettoyer efficacement votre organisme.

 

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!