9 symptômes sournois d’une hyperglycémie

hyperglycémie

Le diabète est un tueur silencieux. En effet, cette maladie insidieuse ne se déclare pas du jour au lendemain. Voilà pourquoi des milliers de personnes sont diabétiques sans le savoir ! Heureusement, il existe des signes d’hyperglycémie qui peuvent vous alerter.

Avec la prolifération du sucre dans notre alimentation (et je ne vous parle pas du sucre blanc, des bonbons et autres pâtisseries), il devient très difficile d’y échapper.

Jambon, potages, pains, plats préparés, mayonnaise ou encore sauce tomate contiennent du sucre et ses nombreux dérivés. Il est vrai que les industriels font tout pour le rendre discret : multiplication de noms (sirop d’amidon, amidon modifié, dextrose, dextrine, galactose…) et inscription minuscule sur la liste des ingrédients.

N’oublions pas certaines habitudes qui semblent bien anodines, voire saines, comme boire un jus de fruits par jour. Un simple geste qui augmente de 80 % les risques d’hyperglycémie mais surtout de diabète 2 (également connu sous le nom de diabète gras) !

Les facteurs de risque du diabète

Certains facteurs sont connus pour favoriser l’apparition du diabète (type 2). Car ils viennent perturber l’équilibre glycémique. Il s’agit :

  • Le surpoids
  • Une alimentation riche en glucides (préparations industrielles, pâtisseries, glaces…)
  • Les boissons sucrées, y compris celles énergisantes, l’alcool et les jus de fruits
  • Le facteur génétique : avoir un parent proche souffrant du diabète
  • La sédentarité
  • Avoir plus de 40 ans. Notez que ce chiffre tend à baisser de plus en plus. On voit désormais de plus en plus d’enfants et d’adolescents souffrir de diabète 2.
  • L’excès de graisses abdominales
  • L’hypertension artérielle
  • Avoir fait un diabète gestationnel lors de la grossesse
  • Taux élevés du mauvais cholestérol (LDL) et des triglycérides

Le prédiabète, un trouble glycémique à ne pas négliger

Le prédiabète se manifeste par un taux de glycémie plus élevé que la normale, mais pas suffisant pour diagnostiquer un diabète. Pas question pour autant de le prendre à la légère.

Non seulement ce trouble glycémique vous mène sur le chemin du diabète de type 2, mais il impacte déjà négativement votre cœur, vos vaisseaux sanguins et vos organes. De quoi augmenter les risques de crise cardiaque, d’accident vasculaire et de cancer.

Ces signes qui doivent vous alerter

Une glycémie peut commencer à augmenter de manière silencieuse. Les symptômes de l’hyperglycémie sont discrets à tel point qu’ils peuvent passer totalement inaperçus… jusqu’au jour où la maladie se déclare.

Fort heureusement, il est possible d’enrayer ce mécanisme en écoutant votre corps grâce aux signaux d’alarme qu’il vous envoie.

Voici quelques-uns de ces symptômes, trop souvent ignorés, qui doivent vous alerter :

1. Un besoin fréquent d’uriner et une soif intense

Quand le taux de glucose sanguin est élevé, le corps cherche à l’éliminer par les urines, de jour comme de nuit. Ajoutez à cette envie d’aller faire pipi plus que la normale, une soif intense (sensation d’être déshydraté, bouche sèche).

Un conseil si cela vous arrive : buvez de l’eau. Et surtout pas de boissons sucrées (soda, jus, smoothie…).

2. Une augmentation de l’appétit et des envies de grignotage

Le déséquilibre de la glycémie fait vivre à votre corps des pics et des chutes du taux de sucre.

Concrètement, après un regain d’énergie (le pic), votre glycémie chute et vous ressentez la faim, des tremblements, de l’irritabilité. Ce qui provoque une envie pour le sucré… Un cercle vicieux qui vient renforcer encore plus le déséquilibre.

À l’inverse, manger des aliments riches en bonnes graisses et protéines est la solution pour stabiliser la glycémie et éviter les effets désagréables d’une hypoglycémie.

3. Signe d’hyperglycémie : La fatigue

Lorsque la glycémie se déséquilibre, il n’est pas rare que l’on souffre d’un manque d’énergie, parfois même si l’on dort bien. L’explication est simple : l’organisme s’épuise à tenter de réguler votre taux de sucre.

L’effet direct de cette grande fatigue est la sédentarité et avec elle une prise de poids. Logique ! Comment peut-on avoir envie de bouger alors que notre batterie est à plat ?

4. L’irritabilité et autres troubles de l’humeur

Un problème de glycémie affecte aussi le mental : irritabilité, anxiété, sentiment de mal-être, voire dépression.

Cela s’explique par l’excès de glucides qui perturbe la bonne santé de votre intestin et de votre microbiote. Or, ce deuxième cerveau régule une partie de la production de sérotonine, une hormone importante pour l’équilibre psychique.

5. L’hyperglycémie : Une cicatrisation compliquée

Une éraflure, une coupure qui prend du temps pour cicatriser, qui s’infecte… peut être un signe qui doit vous alerter.

6. Un candida albicans et des infections urinaires

Un taux de glycémie élevé favorise les infections à levure (candida) et certaines bactéries qui raffolent du sucre.

==> Pour plus d’infos sur le candida albicans, lisez notre article Et si vos problèmes de poids étaient dus au candida albicans ?

7. Une vision trouble

Dès le prédiabète, un taux de sucre élevé augmente la viscosité du sang et impacte le cristallin. Ce qui altère temporairement la vision.

8. Des picotements dans les mains ou les pieds

Une hyperglycémie peut engendrer des petites lésions nerveuses, qui génèrent des sensations de picotements, d’irritation au niveau des extrémités.

9. Un saignement des gencives

Un excès de sucre dans le sang contribue à favoriser la présence de bactéries dans la bouche. De quoi engendrer des gencives enflammées fragiles qui saignent lors du brossage des dents.

Si vous avez noté certains de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre

médecin. Il fera un dosage de votre glycémie par une prise de sang.

Enfin, je ne le répéterai jamais assez, mais la prévention est un must en matière de santé, y compris pour équilibrer une glycémie.

Alors, changez votre alimentation, limitez les graisses saturées et consommez des légumes et des fruits de saison riche en fibres. Misez sur les antioxydants. Perdez les quelques kilos en trop si vous êtes en surpoids.

Bougez, peu importe le sport. L’essentiel est de tourner le dos à la sédentarité. À titre d’exemple, 30 minutes de marche rapide par jour, 5 jours par semaine, réduisent de 30 % les risques de diabète !

 

Et si vous avez du mal à suivre toutes ces règles contraignantes, j’ai une excellente nouvelle pour vous !

Il existe désormais un moyen plus simple, plus sûr et 100% naturel de réguler votre glycémie pour la vie.

Et comment une découverte récente de l’Université de Boston va vous permettre “d’inverser” votre diabète en quelques secondes par jour seulement…

Grâce à cette nouvelle découverte…

  • Vous allez pouvoir remanger vos bons petits plats préférés sans culpabiliser ou avoir peur pour votre santé.
  • Vous allez retrouver une énergie et un tonus que vous pensiez perdus à jamais.
  • Vous allez perdre du poids facilement et durablement, sans avoir à vous épuiser à la salle de sport ou vous priver.

>> Découvrez la solution naturelle pour inverser le diabète en quelques secondes par jour