5 astuces pour des pâtisseries plus saines et légères

Par 15 décembre 2020 décembre 17th, 2020 Nutrition et Régimes, Perte de poids
protéines

Comme vous commencez à nous connaître, vous savez combien, chez Nutrisolution, nous prônons une alimentation saine et équilibrée. Vous savez aussi que nous sommes attachés à vous prodiguer des conseils pratiques et réalistes car nous avons la conviction que quand c’est plus simple, ça a plus de chance d’être appliqué.
C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons traiter un sujet d’alimentation bien ancré dans la vie ( même s’il est souvent loin des sujets « nutrition ») : les pâtisseries.

En fait, nous tenons à rester dans le vrai, dans le quotidien, dans la vie. Car autrement, nous ne nous sentirions pas très utiles.

Parce que oui, nous n’avons pas peur de le dire : les petites folies, les douceurs, les fêtes, les goûters d’enfants, les desserts entre amis etc. font partie de la vie, et il serait vain de faire comme si tout cela n’existait pas. Et en plus c’est bon pour le moral alors…

Donc vous l’avez déjà compris, notre crédo du jour c’est : Les pâtisseries oui, mais un peu améliorées, sans altérer le plaisir, juste pour les rendre encore meilleures car plus déculpabilisées.

Voici donc 5 astuces pour des pâtisseries 100% gourmandes et 100% saines :

1. Substituer les matières grasses

La plupart du temps, dans les pâtisseries, les matières grasses sont présentes pour apporter une certaine onctuosité. Elles servent donc plus à la texture et moins au goût. Profitons alors de cette aubaine pour trouver des aliments sains, parfois moins caloriques que le beurre ou l’huile, qui sauront jouer cette carte de la texture et dont le goût sera suffisamment doux pour ne pas modifier les résultats gustatifs.

Dans cette catégorie, nous avons par exemple la compote de pomme (sans sucre ajouté bien sûr !), l’avocat, le blanc d’œuf – battu ou non – et les purées de noix (amandes, noisettes, cacahuètes). Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive – et nous vous invitons à la compléter à votre guise- mais elle est déjà suffisante pour substituer le beurre ou l’huile dans 90% des cas. Pas mal non ?

2. Diviser les quantités de sucre par deux

Un des incontournables ingrédients des pâtisseries reste le sucre, toujours le sucre. Difficile de s’en passer pour des recettes dont l’intérêt gustatif réside bien souvent dans leur douceur !

Ok alors si on ne l’élimine pas complètement, une des premières pistes est de constater par soi-même quelque-chose d’assez incroyable : Sachez que si vous divisez les quantités de sucre par deux, il ne se passera pas grand-chose niveau saveur, vous sentirez à peine la différence, alors que niveau santé c’est une autre affaire… Bref on ne vous en dit pas plus mais ne nous croyez pas sur parole et faites le test, vous verrez, vous serez bluffé !

3. Trouver la meilleure alternative pour un pouvoir sucrant identique

Diminuer le sucre en tant que tel c’est super, mais on peut aussi trouver de meilleurs sucres…tout aussi sucrants ! C’est le cas du miel, du sirop d’agave ou du sirop d’érable par exemple.

Pour 100 grammes de sucre dans une recette, comptez 65 grammes de miel ou 75 g de sirop d’agave, ou encore 70 g de sirop d’érable, puis retirez 25 ml de liquide dans la recette.

Vous verrez c’est tout aussi bon, voire meilleur et c’est beaucoup plus sain. Top deal n’est-il pas ?

4. Utiliser du papier cuisson au lieu de beurrer les moules

Beurrer et sucrer un moule, jusque pour que le gâteau se démoule facilement…c’est bien une idée folle avec nos regards d’aujourd’hui. En effet, un tel cocktail ne pourrait vraiment pas justifier un démoulage en règle…même s’il n’existait pas d’autres alternatives !

Fort heureusement, nous n’avons plus à choisir entre le beau et le léger (on ne tolérerait aucune calorie inutile supplémentaire) car il existe le papier cuisson, à disposer au fond des moules et qui vous permet d’éviter de tartiner vos pâtisseries de beurre et de sucre… Déjà ça de pris n’est-ce pas ?

5 . Cap sur les produits complets

Enfin, afin de rendre vos pâtisseries plus saines, vous pouvez opter pour des farines plus nutritives ou plus digestes car moins raffinées.

Selon les recettes, vous choisirez par exemple entre de la farine complète, de la farine d’avoine, ou encore de la fécule (de pomme de terre ou de maïs) qui sont autant d’alternatives à la farine blanche classique.

Pour les équivalences de mesure, sachez que vous utiliserez la même quantité de farine complète ou d’avoine que celle prévue en farine blanche. Et, même si les fécules sont aussi caloriques que la farine blanche, il faut remplacer 100 g de farine par 50 grammes de fécule, donc vous serez gagnant quand même.

Bien sûr, il existe de nombreuses autres farines (coco, châtaigne, riz etc.) mais elles sont plus prononcées en goût et peuvent donc modifier les saveurs de vos pâtisseries, alors à vous de juger ce qui vous convient le mieux.

Et vous pourrez enfin profiter pleinement de ces délices : en les créant, en les dégustant et en les digérant…


Et justement pour vous assurer une digestion au top et un organisme parfaitement efficace rien de telle qu’une détox, sous la forme d’une délicieuse boisson chaude.

En effet, je vous conseille de boire régulièrement une eau rouge aux propriétés exceptionnelles.

Elle détoxifie, purifie, nettoie le corps de ses toxines et force l’organisme à brûler sa graisse stockée pour l’utiliser comme source d’énergie.

==> Buvez cette Eau Rouge tous les jours pour évacuer les toxines et la graisse la plus tenace de vos cellules

C’est une façon saine, naturelle et ultra efficace de débarrasser votre corps du gras superflu et de retrouver la forme.