Pourquoi le microbiote intestinal est essentiel pour maigrir ?

microbiote intestinal

Le microbiote intestinal, également connu sous le nom de deuxième cerveau, ne cesse de vous passionner. Cette semaine, nous avons sélectionné cette question postée sur nos réseaux sociaux : quels sont les liens entre microbiote et la prise de poids ? Nutrisolution vous répond.

Autrefois appelé flore intestinale, le microbiote intestinal représente entre un et trois kilos de votre poids total. Il abrite 100 milliards de bactéries bénéfiques que nous n’avons de cesse de vous conseiller de chouchouter.

Doté de pouvoirs incroyables, ce microcosme contribue à maintenir notre système digestif en bon état de fonctionnement, nos hormones en équilibre, notre métabolisme actif… et notre silhouette affinée.

Il est désormais établi par de nombreuses découvertes scientifiques que des liens existent entre un microbiote intestinal “malade” et la prise de poids et/ou la difficulté à perdre les kilos accumulés.

Voilà pourquoi certains ont beau manger normalement, sans excès, voire carrément limiter leurs apports caloriques, et voient leur balance se moquer de leurs efforts. D’autres encore, malgré toute leur bonne volonté, n’arrivent pas à vaincre leurs fringales.

Ces pulsions alimentaires et ces kilos injustes ont une seule et même cause :  la dysbiose du microbiote, autrement dit un microbiote déséquilibré.

Comment le microbiote intestinal contrôle la faim ?

Près de 500 sortes de bactéries vivent paisiblement dans vos intestins. Mais sous l’effet notamment du stress et de l’alimentation, cette paix est rompue. Des bactéries pathogènes se mettent à prospérer au détriment des bonnes et finissent par coloniser votre microbiote intestinal.

Dominantes, elles réclament la nourriture (le plus souvent des glucides) dont elles ont besoin pour se reproduire. C’est ainsi qu’elles vous tiennent sous leur emprise et vous commandent de leur fournir leurs carburants favoris (sucreries, chips…).

Et vous ? Vous culpabilisez de votre manque de volonté lorsque vous craquez et grignotez. Votre moral en prend un coup. Vous vous réconfortez en mangeant sans faim… et vous voilà embarqué dans un cycle infernal.

Notez que si certaines bactéries intestinales vous manipulent dans le mauvais sens, d’autres comme l’Escherichia coli ont une l’influence positive sur l’appétit. Elles enverraient au cerveau un message coupe-faim.

Un microbiote intestinal déséquilibré engendre également des problèmes de poids parce qu’il impact la résistance à l’insuline et le métabolisme des glucides, sources du syndrome métabolique.

Cet effet négatif a été mis en évidence notamment par une étude réalisée sur des souris. Pour info, ces rongeurs sont choisis pour leur capacité à développer des maladies comme l’obésité et le diabète de type 2.

Revenons à la fameuse expérience. Des souris maigres ont reçu des greffes de microbiote intestinal de celles obèses. Résultat ? Sans avoir modifié leurs apports caloriques, elles ont vu leur graisse corporelle et leur poids augmenter rapidement !

Des bactéries comme traitement contre l’obésité

Depuis quelques années, les chercheurs se penchent sur l’utilisation de certaines bactéries saines (par exemple Akkermansia Muciniphila) pour déstocker les cellules adipeuses et perdre du poids.

Présente chez les souris minces, Akkermansia Muciniphila leur permettrait de ne pas grossir même en cas d’alimentation riche en graisse et sucre. Si cette thérapie métabolique voit le jour, elle serait accessible sous forme de gélules.

Plus surprenante, cette seconde approche pour rééquilibrer le microbiote intestinal et maigrir : la thérapie fécale. Dans ce cas, on introduit du microbiote fécal d’un donneur sain dans l’intestin de la personne à soigner. Transplantation ou gélules, les procédés d’inoculation sont encore à l’étude.

La recherche ne cesse de progresser en la matière. Il est évident que l’avenir thérapeutique du microbiote est des plus prometteurs.

4 musts pour perdre du poids grâce au microbiote intestinal

Inutile pour autant d’attendre la gélule minceur pour rééquilibrer votre flore intestinale, vous pouvez agir sur son effet métabolique. Voici comment faire.

  1. Commencez par limiter les killers de bonnes bactéries : les aliments industriels transformés (plats préparés, soupes, céréales du petit déjeuner, biscuits, pâtisseries, pain blanc, pâtes…), la junk food (frites, hamburgers, nuggets, chips…), les sucres (sucre blanc raffiné, soda, alcool, confiserie, gâteaux…), les huiles végétales raffinées et les édulcorants artificiels.

    Notez que la viande rouge en excès (plus d’une fois par semaine) est propice au développement de bactéries pathogènes.
  1. Adoptez les amis qui vont alimenter le microbiote intestinal. Mettez dans votre quotidien des fruits et des légumes frais, variés, locaux et de saison. Des poissons gras (sardine, maquereau, foie de morue…), des oléagineux (lin, noix, amandes…), des herbes et épices (cannelle, curcuma, persil, basilic, thym, gingembre…) des huiles végétales vierges de première pression à froid (noix, cameline, lin, olive…) et du chocolat noir.
  1. Ajoutez-y les super alliés que sont les probiotiques présents notamment dans l’artichaut, la choucroute, le kombucha, le pain au levain naturel, les yaourts. Ces micro-organismes bénéfiques vont réensemencer votre flore.Surtout ne laissez pas ces probiotiques mourir de faim. Nourrissez-les avec des prébiotiques. Il s’agit de fibres particulières (notamment inuline) présentes par exemple dans les oignons, l’ail, le fenouil, les fruits rouges, l’avoine et le kiwi.
  2. Prenez soin de tous ces amis de votre microbiote intestinal. N’allez pas les détruire avec des cuissons agressives (barbecue, wok, fritures…).

    À l’inverse, préférez des cuissons vapeur, à l’étouffée ou basse température. Elles respectent les vitamines, les minéraux, les enzymes et les antioxydants.


Si vous souhaitez perdre du poids, alors que votre microbiote intestinal est déséquilibré, vous l’aurez compris, il est indispensable d’adopter une alimentation pauvre en sucre (low carb) comme le régime cétogène et le Système Brûleur de graisses Cétogène.

==> Rééquilibrez votre microbiote  et exterminez les mauvaises bactéries qui vous poussent à grignoter et vous empêchent de perdre du poids. 

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!