Myrtille, une baie savoureuse aux multiples atouts

Par 18 août 2020 août 25th, 2020 Aliments
myrtille

Avec ses nombreux bénéfices santé, la myrtille a tout du super fruit. Riche en antioxydants et vitamine C, cette baie savoureuse fait le bonheur des petits et des grands !

Les adeptes de l’alimentation cétogène, les régimeuses et les nutritionnistes sont des fans absolus de la myrtille. Ajoutez-y des pâtissiers de renom comme Pierre Hermé et Christophe Michalak qui la subliment dans leurs créations.

Gourmande, sans être trop sucrée, elle séduit autant par sa saveur acidulée et sa couleur bleutée que par ses bénéfices santé.

On l’a dit en effet excellente pour le microbiote, le métabolisme, les yeux ou encore en prévention de certains cancers.

Cet engouement est-il justifié ? La myrtille serait-elle plus forte que ses concurrentes, les baies d’açaï et de goji ? Penchons-nous sur ce fruit de l’été plein de promesses.

Quelle est la carte d’identité nutritionnelle de la myrtille ? 

Déjà connue pour ses qualités santé durant l’Antiquité, la myrtille affiche une composition nutritionnelle des plus intéressantes.

  • Indice glycémique faible (= 25)
  • Charge glycémique basse (= 4.06)
  • Faible en calories (57 kcal pour 100 g)
  • Eau
  • Antioxydants (flavonoïdes, anthocyanes)
  • Fibres (75 % insoluble)
  • Protéines
  • Minéraux : potassium, calcium, magnésium, phosphore
  • Oligoéléments : fer, cuivre, manganèse, zinc, sodium
  • Vitamines A, C, E, K et du groupe B

Les atouts santé de la myrtille

La myrtille mérite son statut de super fruit. Il suffit de passer en revue ses principaux bienfaits pour s’en convaincre et céder avec plaisir à cette douce tentation de l’été.

1.    Perte de poids

Brûleur de graisses, ce super fruit contribue à la perte de poids. Des études notamment menées par des chercheurs américains ont montré qu’une consommation régulière de myrtilles prévient l’obésité et engendrent une diminution de la graisse abdominale.

Selon ces chercheurs, cet effet brûle graisse s’expliquerait par la richesse en antioxydants. Ces derniers limitent la résistance à l’insuline et influencent la bonne gestion des glucides. Utilisés comme énergie, ils ne sont dès lors pas stockés sous forme de graisses.

Très bien dotée en fibres pour un apport calorique faible, la myrtille favorise la satiété. Concrètement, elle vous permet de tenir plus longtemps jusqu’au prochain repas.

2.    Un atout pour le microbiote

Avec ses 25 % de fibres solubles (pectines), la myrtille vient alimenter les millions de bonnes bactéries qui composent le microbiote intestinal. En contribuant ainsi à son équilibre, elle soutient votre métabolisme, votre système immunitaire et votre transit.

Notez que ses fibres ont également un effet coupe-faim et modèrent l’index glycémique de ce que vous mangez.

3.    Améliore la santé du cerveau

Excellente pour la mémoire et la concentration, la myrtille agit comme un véritable neuroprotecteur qui participe à la prévention du déclin cognitif dû à l’âge.

Elle augmenterait le nombre de connexions neuronales et stimulerait la régénération des neurones.

4.    Lutte contre le stress oxydatif

La myrtille contribue à préserver votre organisme des dégâts causés par les radicaux libres. Elle préviendrait ainsi certains cancers (cerveau, sein), maladies dégénératives (Parkinson, Alzheimer…) et maladies cardio-vasculaires.

Allié contre le vieillissement, ce petit fruit minceur donne également bonne mine et protège la santé des yeux, de la peau, des cellules, des muscles…

En pratique

Connue sous le nom scientifique de Vaccinium myrtillus, la myrtille se reconnaît grâce à sa à la peau lisse, sa couleur noir-violet et sa saveur douce et sucrée.

Sauvage, cette baie charnue est plus riche en fibres, vitamines C et antioxydants que son équivalent cultivé.

Vous pouvez savourer les myrtilles de différentes façons : fraîches, séchées, en jus, en poudre ou cuites. Si vous les choisissez fraîches, conservez-les dans un bac hermétique au réfrigérateur (1 semaine maximum). Et si vous souhaitez les conserver plus longtemps, congelez-les sans hésitation.

Parfaite en desserts (gâteaux, muffins et tartes), la myrtille agrémente aussi très bien les salades et les fromages.

Attention si vous avez les intestins fragiles, limitez votre consommation. En effet, la myrtille fraîche peut être irritante.

Cette baie est déconseillée pour les femmes allaitantes, car elle est réputée stopper la lactation.

Recette du porridge aux myrtilles

Envie d’un bon petit déjeuner équilibré, plein d’énergie et de vitalité ? Adoptez ce porridge aux myrtilles. Low carb, il est parfait si vous suivez une alimentation cétogène ou détox.

Pour 1 personne

Temps de préparation : 2 minutes

Cuisson : 10 minutes

Ingrédients

40 g de flocons d’avoine

25 cl de lait végétal non sucré (amandes, coco…)

50 g de myrtilles

1 cc de sucre de coco ou sirop d’agave (optionnel)

Réalisation

  1. Chauffer le lait végétal dans une casserole, ajouter les flocons d’avoine (le sucre de coco optionnel) et remuer.
  2. Laisser mijoter 5 minutes à feu doux.
  3. Couper le feu et réserver quelques minutes à température ambiante. Pendant ce temps, laver les myrtilles.
  4. Verser le porridge tiède dans un bol et disposer les myrtilles fraîches.
  5. Bonne dégustation.

Super aliment, la myrtille est un must des régimes low carb, détox et cétogène.

=> Découvrez bien d’autres super aliments pauvres en sucre qui boostent votre métabolisme et brûlent vos graisses.  Et adoptez notre régime brûleur de graisses cétogène.

solution ventre plat
Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!