Maigrir Quand On a Des Problèmes de Thyroïde

Par 13 janvier 2020 janvier 16th, 2020 Équilibre hormonal, Santé
problemes-de-thyroide

Vous avez beau suivre un régime, votre poids ne bouge pas. La cause ? Vos problèmes de thyroïde. Ne baissez pas les bras, des solutions existent. On vous dit tout.

Gommer des kilos en trop quand on a une thyroïde qui fait des siennes ressemble souvent à un défi perdu d’avance. Déjà responsable du surplus de poids, cette glande fait carrément de l’anti jeu lorsque vous entamez un régime.

Tout cela parce qu’elle régule votre métabolisme. Et lorsque son niveau de production hormonale est faible (hypothyroïdie), vous passez également en mode hypométabolisme. C’est ainsi que votre corps brûle moins d’énergie. Vous grossissez. Pire, vous ne parvenez pas à maigrir.

Pour atteindre votre objectif minceur, la solution la plus évidente est de dompter ces hormones à l’aide de médicaments. Rééquilibrées, elles feront à nouveau leur travail. Hélas ! cela ne suffit pas. Bon nombre de personnes sous traitement, avec des hormones thyroïdiennes parfaitement dosées, font ce constat désarmant : zéro perte de poids, malgré tous leurs efforts.

Alors que faire ? Surtout ne pas céder à la déprime et encore moins abandonner votre désir de retrouver un corps de rêve. Suivez ces quelques conseils minceur parfaitement adaptés à vos problèmes de thyroïde.

Conseil n° 1 : N’alimentez pas l’inflammation

Un dysfonctionnement thyroïdien révèle souvent une inflammation. Votre corps est agressé. Vous pouvez l’aider en adoptant une alimentation anti-inflammatoire, également appelée hypotoxique. Les études démontrent, en effet, une nette amélioration de la vie des patients atteints de troubles de la thyroïde.

Votre liste noire comprend les céréales avec gluten (blé, orge, seigle, kamut), les produits laitiers (vache, chèvre, brebis), les aliments industriels ultra transformés, les cuissons agressives à très haute température (wok, barbecue, friture).

Vos alliés sont les cuissons douces (vapeur, papillote), le sans gluten (riz, sarrasin, quinoa, châtaigne…), les laits végétaux (amande, riz…) et leur dérivés (crèmes, yaourts), les légumes et fruits de saison, les oléagineux, les protéines de qualité (animales ou végétales), le chocolat noir, les infusions (notamment rooibos), le café et le thé vert.

Ajoutez-y un mode de vie qui fait la part belle au « no stress ». Des activités comme la méditation, le yoga, la sophrologie et les massages vous seront des plus précieuses.

Conseil n° 2 : Réactivez efficacement votre métabolisme

Lorsqu’il y a insuffisance de sécrétion d’hormones thyroïdiennes, tout le fonctionnement de votre corps ralentit. Vous pouvez combattre cet hypométabolisme avec le sport. Rassurez-vous, il ne s’agit pas de transpirer sur un tapis de course durant de longues heures. Ce serait totalement inutile, voire contre-productif.

Le métabolisme préfère nettement les séances d’entraînement HIIT (entraînement fractionné de haute intensité) où vous alternez phase intensive et phase de récupération. Durant 15 minutes, vous passez ainsi du cardio à la musculation.

Si le HIIT ne vous enthousiasme pas, vous pouvez appliquer cette technique du fractionné dans toutes vos activités physiques. Vous aimez la natation ? Faites une longueur de crawl rapide et revenez lentement en brasse, renouvelez autant de fois que vous le souhaitez. Vous êtes adepte de la marche ? Marchez le plus vite possible sur un temps, puis ralentissez, et recommencez.

Conseil n° 3 : Ne négligez pas votre glycémie

Un dysfonctionnement de la thyroïde peut affecter la glycémie, car cette hypothyroïdie engendre une diminution de la sensibilité à l’insuline. Votre corps libère alors du cortisol pour que vos cellules aient plus de glucose à disposition. C’est ainsi que même avec un taux sanguin normal, vous pouvez ressentir des symptômes d’hypoglycémie (fatigue, migraine, faim).

Attention, ce cortisol en excès finit par générer lui-même une inflammation qui vient altérer à son tour votre thyroïde. Et c’est un cycle sans fin qui démarre. Voilà pourquoi, il est important pour vous de limiter les glucides (sucre raffiné, pâtisseries, sodas, pain…), la junk food et les aliments ultra transformés. Votre santé hormonale (thyroïde, insuline) sera optimale avec une alimentation riche en lipides : notamment l’huile de coco, l’avocat, le saumon, les noix, les sardines et le maquereau.

Pour conclure, n’allez pas restreindre vos apports caloriques. Ce serait la cata absolue ! Stressé (bonjour le cortisol), votre corps se mettra en mode disette, il stockera tout ce que vous mangerez. Vous ne perdrez aucun kilo, pire vous en prendrez. Et comme si cela ne suffisait pas, vos hormones thyroïdiennes s’en trouveraient à nouveau déséquilibrées.

Conseil n° 4 : Adoptez les aliments qui stimulent la thyroïde

Vous pouvez relancer la production de vos hormones thyroïdiennes en favorisant certains aliments. Sources d’oméga 3, d’antioxydants et pour certains de minéraux essentiels (iode, sélénium), ces super alliés vont réguler votre thyroïde, stimuler le métabolisme des lipides et des glucides.

Il s’agit notamment des algues, des noix du Brésil, des fruits de mer, du poulet, des œufs, des épinards, des graines de chia et des baies.

Conseil n° 5 : Hydratez-vous avec intelligence

Une bonne hydratation participe à l’équilibre hormonal et à la perte de poids. Vos alliés sont l’eau (plate ou pétillante), les thés (noir, vert, blanc), les tisanes (rooibos, camomille…), le café noir (pas plus de 3 tasses par jour), toujours sans sucre ni sucrette.

Buvez régulièrement durant la journée. Une consommation idéale avoisine les 2 litres par jour. Bannissez sans état d’âme les sodas (y compris allégés), les jus de fruit, les boissons énergétiques, les cafés latte au caramel et autres tchaï crémeux à la mode. Bourrés d’additifs et de sucre, ils ne font que vous intoxiquer et dérégler votre thyroïde (sans compter les autres hormones).

Conseil n° 6 : Ne prenez pas votre sommeil à la légère

Insomnie, nuit agitée, accumulation de fatigue qui rend l’endormissement difficile… la qualité du sommeil est influencée par des problèmes de thyroïde. Et comme si cela ne suffisait pas, ces nuits perturbées nuisent aux autres hormones (leptine, ghréline, mélatonine), responsables de la prise de poids. Résultat, moins vous dormez, plus vous mangez !

Pour l’équilibre hormonal et votre santé, bien dormir est plus qu’essentiel. Petits ou gros dormeurs, respectez vos besoins. Votre chambre est un lieu de bien-être qui veille à la zénitude de votre thyroïde. Voilà pourquoi il est important de créer votre routine healthy. Couchez-vous à des heures régulières, aérez votre espace nuit, diffusez un peu de lavande, soignez la qualité de votre literie, oubliez les écrans qui nuisent à votre mélatonine…

Si vous êtes fatigué, n’hésitez pas à faire une sieste de 30 minutes maximum.

Conseil n° 7 : Prenez soin de votre microbiote

Connus sous le nom de microbiote, les quelque 100 milliards de bactéries « amies » peuplant vos intestins veillent à votre santé hormonale. Or, on sait désormais que les personnes ayant un microbiote dysfonctionnel, voire le syndrome de l’intestin perméable, souffrent également de déséquilibre hormonal, tel que l’hypothyroïdie.

Vous pouvez modifier positivement cette flore grâce à une alimentation riche en pré et probiotiques. Il s’agit notamment des choux, des haricots, de la choucroute, du chocolat noir (minimum 70 % de cacao), des boissons fermentées bio (kombucha, kéfir), du roquefort, de l’asperge et des oléagineux (noix, amandes, pistaches…).

Pour un microbiote encore plus qualitatif et une paroi intestinale requinquée, ajoutez des antioxydants (thé rouge, champignons chaga, avocat, baies, huile de coco), des oméga 3 (saumon sauvage, légumes verts) et du collagène (bouillon d’os, œufs, spiruline).

Et pour conclure, n’oubliez pas cette autre hormone, très utile pour ses effets minceur : la somatropine. Elle aussi vous aidera à perdre du poids malgré vos problèmes de thyroïde.

=> Arrêtez de penser que votre thyroïde est un problème de poids ! Et découvrez le Programme Hollywood.

Grâce à notre méthode naturelle basée notamment sur une sélection pointue d’aliments activateurs de somatropine, votre corps brûlera plus d’énergie tout en stockant moins de graisses ! Sans oublier ses bénéfices anti-âge, ventre plat et vitalité.

À votre santé !

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!