Marre de vous lever la nuit pour faire pipi ?

Par 30 septembre 2021 octobre 8th, 2021 Énergie et tonus, Santé
faire pipi

Chaque nuit, c’est le même scénario. Vous devez vous lever plusieurs fois pour faire pipi. Résultat ? Le matin, vous êtes fatigué, faute d’un sommeil réparateur. Ne laissez plus votre vessie vous gâcher la vie. Voici comment faire.

Se lever plusieurs fois par nuit pour aller faire pipi (scientifiquement appelé nycturie) est souvent normal. Mais à force, ce phénomène physiologique entraîne de nombreuses conséquences.

À commencer par un sommeil perturbé et la fatigue qui en résulte. S’en suivent également des troubles métaboliques, une prise de poids, du stress, de l’anxiété, des problèmes de mémoire, de la dépression. 

Quelles sont les causes de la nycturie ?

La première cause est évidente, et vous ne serez pas surpris si vous nous lisez régulièrement : il s’agit des mauvaises habitudes alimentaires. L’excès de sel, de sucre ou encore les excitants (thé, café, alcool) peuvent, en effet, engendrer des envies d’uriner fréquentes durant la nuit.

Il en va de même lors de la prise de certains médicaments (diurétiques, sédatifs), de la grossesse et de problèmes de santé tels que le diabète, l’hypertrophie de la prostate, les  maladies de Parkinson et Alzheimer.

Ajoutons enfin l’âge. En vieillissant, le corps produit moins d’hormone antidiurétique et la vessie perd de son élasticité.

Comment ne plus se lever la nuit pour aller faire pipi ?

Passons maintenant à l’action. Voici nos conseils pour retrouver des nuits sans interruption.

Conseil n° 1 : Buvez moins après 19 heures

Vous adorez siroter des tisanes le soir ? Le dîner rime avec bouillons et potages ? Notre premier conseil est simple : boire moins avant de vous coucher.

Évitez également la caféine en après-midi ou l’alcool en soirée. En effet, ces 2 breuvages diurétiques impactent votre cycle de miction nocturne.

Attention, il s’agit de réduire la consommation de liquides 2 à 3 heures avant de vous coucher pour éviter de faire de petites vidanges. En revanche, une bonne hydratation en journée reste essentielle.

Conseil n° 2 : le soir, évitez certains fruits et légumes

Les tomates, la pastèque, le melon, les artichauts, les asperges, le concombre… Diurétiques, tous ces aliments augmentent les sécrétions urinaires.

Conseil n° 3 : consultez votre médecin

Lors d’une infection urinaire, il est courant de ressentir le besoin d’uriner plus souvent, surtout la nuit. Agissez dès les prémisses en buvant de l’eau en journée pour évacuer les germes et renforcez votre système immunitaire avec des probiotiques. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin traitant.

Vous avez tendance à souffrir de cystites à répétition ? N’attendez pas la prochaine infection pour réagir. Mettez tous les atouts de votre côté avec une cure de vitamine C. Elle limite, en effet, les risques de récidive.

==> Pour plus d’infos sur la vitamine C et ses effets positifs, lisez notre article Renforcez votre système immunitaire avec la vitamine C

Conseil n° 4 : Passez au crible vos médicaments

N’hésitez pas à consulter pour découvrir avec votre médecin si l’un de vos traitements n’est pas la cause de votre nycturie.

Rappelons que se lever souvent la nuit pour vider sa vessie peut être l’effet secondaire de bon nombre de médicaments (notamment en cas d’hypertension, d’insuffisance cardiaque ou rénale). Il verra avec vous si vous pouvez les prendre plus tôt dans la journée, voire vous en prescrire de nouveaux.

Conseil n° 5 : Et si la cause de vos troubles du sommeil était ailleurs ?

Un sommeil léger peut-être perturbé par d’autres causes que des envies nocturnes fréquentes. Une apnée du sommeil, des douleurs dorsales, des angoisses sont autant de déclencheurs de levers nocturnes.

À titre d’exemple, si vous souffrez d’apnée du sommeil, vous vous réveillez régulièrement et par réflexe aller aux toilettes. Ce n’est pas l’envie d’uriner qui vous réveille, mais bien votre apnée du sommeil. Parlez-en avec votre médecin.

Conseil n° 6 : Évitez les aliments irritants

Certains aliments et boissons sont connus pour aggraver l’irritation de la vessie. Il s’agit de l’alcool, du chocolat, du café, du thé, des aliments transformés, des piments, des jus de fruits (orange, pomme, pamplemousse, ananas).

Conseil n° 7 : Renforcez votre plancher pelvien

Tel un hamac, les muscles du plancher pelvien s’étendent du pubis au coccyx et soutiennent la vessie, l’anus et l’utérus, chez la femme. Et chez l’homme, la vessie, l’anus et l’urètre.

Renforcer ces muscles permet de lutter contre la nycturie, mais aussi d’améliorer la qualité orgasmique et l’érection.

Voici un exercice de renforcement du plancher pelvien que vous pouvez réaliser chez vous.

Allongez-vous sur le dos dans un endroit confortable, les genoux fléchis. Inspirez. Expirez et serrez les muscles du plancher pelvien, comme pour vous retenir de faire pipi. Restez contracté et comptez jusqu’à 5. Puis relâchez pendant 10 secondes. Faites cet exercice 4 à 5 fois de suite, plusieurs fois par semaine.

Autre possibilité : le yoga. Non seulement vous travaillez efficacement votre plancher pelvien, mais vous améliorez votre bien-être.

Gardez en tête ces quelques astuces simples… qui ont le pouvoir d’optimiser vos nuits et votre sommeil !

Et si vous souhaitez cumuler les effets sommeil et brûleurs de graisse, voici comment faire :

Prendre quelques secondes pour ajouter cela à votre rituel d’après dîner conditionne votre corps à relâcher de la graisse abdominale pendant votre sommeil

Ce qui vous aide à affiner et raffermir votre ventre littéralement DU JOUR AU LENDEMAIN.

==> Prenez-en 1 Gorgée Après Le Dîner Pour Aplatir Votre Ventre Dès Le Lendemain

Essayez-le ce soir ! 

Regener8