Les 5 oligo-éléments essentiels pour notre santé

Par 3 juillet 2021 juillet 11th, 2021 Énergie et tonus, Santé
minéraux

Tout petits et pourtant essentiels à notre vie et notre santé, les oligo-éléments participent au bon fonctionnement de l’organisme.

Iode, fer, cuivre, zinc, sélénium… ces oligo-éléments essentiels assurent le maintien de notre santé. Pour autant, les micronutriments jouent la carte de la discrétion : une très faible quantité suffit. Notre corps ne pouvant les élaborer, nous devons les trouver dans notre nourriture.

Dans nos pays industrialisés, les carences qui devraient être inexistantes sont une réalité. Ce phénomène s’explique par de mauvaises habitudes alimentaires (trop riches en aliments ultra transformés, faibles en produits frais et de saison), un excès de stress, des xénobiotiques, mais aussi l’âge. En effet, après 50 ans, l’assimilation des micronutriments se fait souvent moins bien.

Résultat ? Une mauvaise digestion, une fatigue inhabituelle, des troubles hormonaux, une prise de poids, un système immunitaire fragilisé ou encore  des problèmes dentaires sont autant de conséquences négatives liées à un manque d’oligo-éléments.

Toujours soucieux de mieux vous accompagner, j’ai choisi 5 oligo-éléments indispensables pour leurs vertus et leurs actions sur votre bien-être. Sans oublier leurs principales sources alimentaires.

  • Le fer

Participant au transport de l’oxygène dans l’organisme et au fonctionnement cellulaire, le fer est indispensable au système immunitaire, à la croissance des tissus et à l’élimination des toxines. Il contribue également aux bonnes performances physiques et intellectuelles.

Sa carence impacte le métabolisme et les défenses immunitaires. Elle entraîne des troubles cognitifs, des palpitations, des frissons, une fatigue, une peau sèche, une baisse de la libido, des maux de tête, une sensibilité aux infections.

Vous trouverez du fer dans la viande, les poissons et les fruits de mer. Les végétaux (l’avoine, le tofu, les légumes à feuilles vertes, les légumineuses) sont aussi une source intéressante à ne pas négliger.

Notez que le thé ou le café en excès limitent l’absorption du fer. À l’inverse, la vitamine C permet une meilleure assimilation.

  • Le sélénium

Antioxydant, le sélénium joue un rôle clé dans la protection de l’organisme contre le stress oxydatif, responsable de vieillissement cellulaire précoce, les inflammations et les maladies cardio-vasculaires.

Le sélénium est indispensable au bon fonctionnement thyroïdien, musculaire, glycémique et nerveux. De plus, il participe à l’élimination des matériaux lourds et aux mécanismes de défense immunitaire.

Une carence en sélénium peut se manifester par des symptômes tels que la fatigue, une faiblesse musculaire, l’anxiété, des problèmes de thyroïde ou encore des troubles cardiaques.

Pour faire le plein en sélénium, adoptez les noix du Brésil, les poissons, l’algue kombu, les fruits de mer, le shiitaké, le thon, les céréales complètes (l’orge, le blé, l’avoine, le seigle), les œufs et le foie de morue.

Comme pour le fer, la vitamine C facilite son absorption.

  • Le zinc

Antioxydant, cet oligo-élément intervient dans de nombreux processus : les défenses immunitaires, la synthèse des protéines et du collagène, le métabolisme de l’insuline, la cicatrisation des plaies, le bon fonctionnement du système nerveux, la coagulation sanguine et la production de spermatozoïdes.

La carence en zinc peut causer de nombreux troubles comme des problèmes cutanés (l’eczéma, l’acné), la fatigue, des problèmes de poids, des difficultés de cicatrisation, un système immunitaire affaibli, une baisse de fertilité ou encore des troubles de l’odorat.

Les principales sources de zinc sont les céréales entières, les œufs, les huîtres, les oléagineux, les lentilles, le cacao, le foie de veau et les fromages.

  • L’iode

Indispensable pour la fabrication des hormones thyroïdiennes, cet oligo-élément est impliqué notamment dans le métabolisme énergétique, le fonctionnement du système nerveux et les fonctions cognitives.

Une carence en iode inhibe la production d’hormones thyroïdiennes et entraîne la formation d’un goitre, la fatigue, la frilosité, l’apathie, les troubles du sommeil, les problèmes digestifs et la prise de poids.

Les meilleures sources alimentaires d’iode sont les algues (nori, kombu), les fruits de mer, les yaourts, les œufs et le sel de table iodé.

  • Le cuivre

Anti-inflammatoire, cet oligo-élément soutient les défenses immunitaires, contribue à la production de mélanine, à la croissance et au maintien de la masse osseuse et cartilagineuse.

Antioxydant, il est un allié pour lutter contre les radicaux libres. Il est également intéressant contre les états infectieux et viraux, les états inflammatoires rhumatologiques et la fatigue.

Un manque de cuivre peut se manifester par la fatigue, des troubles du sommeil,

des problèmes de mémorisation/de concentration, des douleurs articulaires inexpliquées, une fragilité osseuse ou encore un système immunitaire affaibli.

Vous trouverez du cuivre dans les abats, le cacao, les légumes secs, les algues, les noix, les fruits de mer et les céréales complètes.

==> Cliquez ICI pour Découvrir Comment Réparer Votre Thyroïde, Booster Son Moral et Votre Métabolisme

Thyroide