Les 5 erreurs typiques à ne pas faire quand on veut mincir

Par 28 juin 2021 octobre 11th, 2021 Nutrition et Régimes, Perte de poids
mincir

Qui n’a pas, une fois dans sa vie, souhaité mincir ? Ne serait-ce que pour perdre 2 ou 3 kg ? Rares sont ceux qui peuvent répondre par l’affirmative à ces questions.

Et pourtant, quand nous ne sommes pas des experts, cette affaire peut s’avérer bien plus complexe qu’elle en a l’air tant les pièges sont nombreux. Et c’est ainsi que ce qui devait être une simple affaire de quelques semaines se transforme en une bataille sans fin de plusieurs mois – voire années -, avec le fameux effet yoyo ou, pire, l’accumulation des kilos de découragement.

Voici donc les 5 erreurs typiques à éviter à tout prix quand on se lance dans un régime: 

1. Compter sur sa volonté seule

Prendre la décision ferme de reprendre le contrôle et d’affiner sa silhouette, c’est une excellente résolution et ce n’est certainement pas nous, chez Nutrisolution, qui vous suggérerons  le contraire. 

Cela dit, l’expérience nous montre que, lorsque l’on souhaite mincir, s’il faut clairement de la volonté, il ne faut pas non plus trop compter dessus. Car à force de trop tirer sur une corde… elle finit par lâcher ! (Cette expression n’existe pas mais je trouve qu’elle illustre parfaitement mon propos). Ce que j’essaie de vous faire comprendre, c’est que nous sommes tous humains, et qu’il faut bien en avoir conscience. Du coup, pour aider votre volonté, agissez de sorte à ne pas toujours compter sur elle :

  • N’ayez pas trop de tentations à disposition dans vos placards et frigo  
  • Prévoyez de manger votre repas « light », chez vous, avant de retrouver vos amis à un apéro (de cette façon vous serez rassasié et vous serez beaucoup moins tenté de grignoter avec eux)
  • N’allez pas faire des courses le ventre vide
  • Ne soyez pas affamé en vous mettant à table (essayez au contraire de prendre vos repas sans attendre d’avoir trop faim)

Bref, préservez au maximum votre volonté de mincir afin de la garder pour les moments que vous n’aurez pas anticipés.

2. Vouloir mincir avec des régimes trop restrictifs

C’est aussi pour des raisons de volonté que je vous déconseille de faire des régimes trop restrictifs. Car quand on s’en demande trop, on ne peut que finir par craquer, ce qui est une chose tout à fait naturelle. Alors autant ne pas culpabiliser et le prévoir depuis le début.

Pour votre régime, soyez exigeant avec vous-même et indulgent en même temps. Autorisez-vous des repas « offs », des jours plus cools que d’autres. D’abord cela vous aidera à tenir sur la longueur car, comme je le dis souvent, on ne peut pas faire de sprint sur plusieurs kilomètres (autre expression qui n’existe pas mais qui illustre mon propos !) mais en plus, cela vous déculpabilisera si jamais un craquage arrivait.

Parfois, les personnes faisant des régimes trop restrictifs s’en veulent tellement après le premier craquage qu’elles n’arrivent pas à reprendre leur régime après. Erreur fatidique, car c’est ainsi que ce premier craquage (qui vient forcément) sonne le glas de leur régime, et de leurs efforts, ce qui est bien dommage.

Enfin, cela vous permettra de faire une ré-adaptation à une alimentation plus « normale » sans saboter tous vos efforts. En effet, le ré-équilibrage est une phase fondamentale des régimes qu’il s’agit de prendre avec des pincettes. Plus le régime est drastique et plus cette phase est périlleuse. Donc en vous habituant à quelques écarts de temps à autre, vous ne vous éloignez pas complètement de cette alimentation normale que vous reprendrez, et cela se fera plus facilement, et avec moins de dégâts.

3. Manger trop ou trop peu de protéines

L’apport idéal en protéines est un vaste débat. Cela étant dit, force est de constater que la mode des régimes hyper-protéinés a fait son temps. S’il était conseillé de se nourrir quasi exclusivement de protéines pour mincir, aujourd’hui, nous vous suggérons plutôt de varier les protéines et surtout de recourir à un régime alimentaire équilibré et varié.

Et si certains militent pour moins de protéines, sachez que ce régime sous-protéiné est néfaste pour la ligne : En effet, selon une étude américaine publiée par l’American Journal of Clinical Nutrition, les personnes consommant trop peu de protéines les compensent en mangeant en moyenne 550 calories supplémentaires par jour.

Pour faire simple, on recommande en moyenne de consommer par jour, un gramme de protéine par kilo de poids de corps. Maintenez cette dose journalière lors de votre régime pour mincir afin de garantir un bon apport en protéines.

4. Ne pas dormir suffisamment empêche de mincir

En phase de régime, en particulier au début, il arrive que l’on soit plus fatigué. En effet, notre source d’énergie habituelle en prend un coup. Savoir compenser cette fatigue est indispensable pour s’accrocher et tenir le régime sur la longueur. 

Aussi, même si cela parait contre-productif c’est en faisant de l’exercice que vous vous dynamiserez et que vous retrouverez une belle forme.

C’est également en dormant suffisamment que vous serez plus à même de poursuivre vos efforts de perte de poids. Le sommeil est indispensable à une bonne hygiène de vie et tenter de mincir lorsqu’on est fatigué demande trop de volonté et d’énergie. Mettez donc toutes les chances de votre côté en préservant votre sommeil :

  • Dînez léger et tôt afin de ne pas digérer pendant la nuit
  • Evitez les écrans à lumière bleues au moins deux heures avant de vous coucher
  • Faites des micro siestes de maximum 20 minutes si vous en ressentez le besoin au cours de la journée pour vous ressourcer et repartir plus frais

5. Ne pas se muscler en même temps

Mincir sans se muscler, cela peut être tentant ! Les muscles fondent et la balance affiche vite un bon score… c’est indéniable ! Mais derrière cette aiguille penchée se cache une autre réalité : votre corps est certes plus mince mais il devient aussi plus flasque et aura tendance à reprendre de la graisse aussitôt que votre régime sera terminé. Sachez en effet que les muscles transforment le sucre en énergie, donc plus une personne est musclée plus elle peut se permettre de manger.

Nous vous conseillons donc de bien veiller à conserver votre masse musculaire, voire à la développer davantage, lors de votre régime, afin d’afficher un corps ferme, fin et tonique à l’arrivée. Ces exercices physiques vous seront par ailleurs bien utiles pour rester dynamisé durant votre régime qui pourra être fatiguant.

Afin de faire un programme d’activités complet, nous vous conseillons d’alterner les exercices cardio, qui vous feront fondre, et les exercices de renforcement musculaire qui développeront vos muscles.

Et si malgré toutes ces astuces vous constatez que des kilos superflus s’accumulent de jour en jour, puis de semaine en semaine… 

 … Peut-être que vous devriez chercher du côté de vos hormones.

En effet, il existe une catégorie d’hormones très spécifiques qui ont pour propriété d’allumer l’interrupteur de stockage de graisse de l’organisme lorsqu’elle sont en excès.

Les scientifiques appellent ces hormones les glucocorticoïdes.

Heureusement, les dernières études ont démontré qu’il existe une famille de plantes très particulières qui peuvent réguler les glucocorticoïdes et éteindre l’interrupteur de stockage de graisse.

Pour en savoir plus ?

==> Cliquez ici pour découvrir comment les Activateurs Bioharmoniques peuvent vous aider à brûler les kilos stockés au fil des années…