Kilos en trop: 5 astuces pour éviter l’effet boule de neige en hiver

kilos en trop

La tentation est grande sous les pulls et gros manteaux de se laisser un peu aller à quelques douceurs et autres gourmandises. Après tout, ces quelques bourrelets et kilos en trop nous tiendront bien au chaud n’est-ce pas ?

Voici le type de phrase que l’on entend trop souvent… Et qui sont à l’origine de nombreux problèmes de poids et de santé : L’effet yoyo ou pire, l’effet boule de neige fatiguent notre organisme et nous éloignent de notre poids idéal. Un kilo par ci, un kilo par-là, l’air de rien… c’est bien souvent de cette façon que démarre l’enfer des personnes en surpoids.

Alors pour vous éviter de tomber dans ce piège aussi classique que malsain, voici 5 astuces pour garder un corps mince et tonique tout l’hiver et éviter ces petits kilos en trop :

1. Anticiper les potentielles erreurs pour les tuer dans l’œuf

Au bout d’un certain temps passé avec soi-même, on finit par se connaître. On sait bien sur quoi on craque, à quel moment, dans quelle situation. On le mange ce deuxième morceau de gâteau qui traîne sur la table pendant la discussion avec belle-maman, on se ressert de ce plat de pâtes bolognaises juste par gourmandise, on se jette sur ce plateau de fromage avant de dîner parce qu’on arrive affamé à la maison après une longue journée de travail… Bref chacun ses petits moments de faiblesse et c’est bien normal.

Cependant pour éviter que ce petit écart ne se transforme en erreur trop chère à rattraper, la solution réside dans la priorisation et l’anticipation : Choisissez avec conscience une situation – et une seule- pour laquelle vous vous autorisez à vous laisser un peu aller et éliminer toutes les autres.

« Ok pour cet « excès » de sushis en sortie le samedi soir, mais rien d’autre ». Pour toutes les autres tentations, résistez en les anticipant : je sais que je suis trop affamé le soir en rentrant chez moi, et qu’à ce moment-là je ne peux pas compter sur ma volonté, alors à 17 heures, je mange un encas sain, léger et rassasiant (une pomme par exemple) pour éviter ce piège.

De cette façon, vous restez bienveillant avec vous-même pour rendre vos restrictions plus acceptables et plus viables.

2. Kilos en trop : Ne pas relâcher tous les efforts

Ce n’est pas parce-que le bikini est derrière nous qu’il faut relâcher tous nos efforts. Au contraire. Souvent, avec l’impulsion de l’été, viennent les bonnes résolutions de rentrée. Attention donc à ne pas abandonner tous ces nobles objectifs dès que le froid pointe son nez : Persévérez dans ce sport que vous venez de commencer, poursuivez vos efforts d’organisation des repas, démarrez la saison des soupes le soir… Bref continuez à agir comme si vous étiez en bikini toute l’année !

3. Adopter la règle des lendemains de fête aide à prévenir les kilos en trop

Chez Nutrisolution, on aime les conseils clairs qui sont efficaces car ils ne laissent pas de place au doute. Voici donc une règle qu’on aime pour sa simplicité signe de faisabilité :

Dans la vie, tout n’est pas tourné autour de la nutrition (et heureusement !). Il y a des jours, des repas, des moments où la bonne chose à faire ne réside pas forcément dans la mesure et la retenue. Parce que c’est le mariage de sa meilleure amie, parce que c’est l’anniversaire de notre chéri, parce qu’on a eu enfin cette promotion tant attendue, ou tout simplement parce que cela fait du bien de partager un bon repas avec les gens qu’on aime. En fait, chez Nutrisolution, on ne vous dira jamais de rater ces belles occasions de fêter quelque-chose : le bonheur est bon à prendre, la vie est courte, il faut en profiter.

Cela dit, si l’on enchaîne fêtes sur repas copieux sur goûter d’enfants sur apéros entre amis etc. on perd le contrôle de ce qu’on mange et il devient chaque jour plus difficile de rattraper le coup. 

La règle à se fixer est donc simple : chaque lendemain de « fête », on s’impose une pause. Un excès doit se voir compenser tout de suite après par une privation, de la même ampleur. Quand on fait un repas trop copieux, on prévoit que le repas suivant sera très léger, pour compenser. Un week-end de folie se poursuit par deux jours de « détox » à base d’eau et de repas légers et sains. Etc.

Conclusion, voici les deux avantages majeurs de cette règle : 1. La situation demeure toujours sous-contrôle : un jour ou un week-end d’excès n’est jamais irréparable en soi. 2. Il n’y a pas de frustration car on sait qu’on a toujours le droit de faire la fête, ce n’est pas sur ces moments heureux que l’on décide de faire travailler sa volonté. Et pour finir, la simplicité de cette règle en fait une règle d’or : imparable !

4. Pratiquer une activité physique régulière  

On ne le dira jamais assez : quoiqu’on mange, l’activité physique reste une des clés pour arborer un corps ferme et mince et éliminer les kilos en trop. Il n’y a pas besoin d’en faire tous les jours, trois séances par semaine suffisent amplement à maintenir une bonne tonicité. La bonne nouvelle c’est que l’on peut considérer comme une « séance » de la marche à pied, à condition d’en faire 20 minutes minimum à un bon rythme…Pas trop difficile à caler dans une semaine n’est-ce pas ?

5. Mettre en place des rituels alimentaires sains

Certes, à la veille de l’hiver, on ne peut pas s’alimenter comme si c’était encore l’été. Les produits frais ont changé sur les étals, et nos besoins et envies aussi! Mais qui dit hiver ne dit pas forcément nourriture trop riche…

Pour faire face à nos nouveaux besoins sans grossir, voici les rituels à mettre en place : Au petit-déjeuner, on s’impose une cure de vitamines (une orange ou un kiwi doivent s’inviter sur votre table dès le matin), pour le déjeuner, on se cuisine des plats chauds et sains comme des lentilles par exemple ; enfin pour le dîner, on troque les salades de crudités par des soupes.

L’idée est de ne pas compenser le froid par des aliments gras et sucrés comme on le voit souvent.  Pour ce faire, listez les recettes d’hiver faciles, saines et légères et choisissez-en quelques-unes à faire chaque semaine.

Enfin, pour nos petits kilos en trop et en parlant de routine, en voici une exceptionnelle à tester dès que vous sentez que votre ventre est trop gonflé :

Prendre quelques secondes pour ajouter cela à votre rituel d’après dîner conditionne votre corps à brûler de la graisse abdominale pendant votre sommeil

Plusieurs études récentes ont montré que ce rituel active la production d’une hormone (appelée somatropine) qui a une influence considérable sur le métabolisme.

Certains n’hésitent pas à dire que cette hormone a “transformé [leur] corps en machine à brûler la graisse”.

Sans même avoir besoin de faire un régime ou de se mettre au sport… 

==> Cliquez ici pour découvrir le rituel qui pousse votre corps à brûler vos kilos superflus pendant votre sommeil….