Glucocorticoïdes : éteignez l’interrupteur de stockage de graisse de votre organisme

glucocorticoïdes

Vous le savez si vous me lisez régulièrement… je passe une bonne partie de mon temps à lire des études scientifiques et des comptes-rendus d’essais cliniques, du rôle des hormones dans la prise de poids (tels que les glucocorticoïdes) et à trouver les meilleures solutions pour la perte de poids.

Au fil du temps c’est même devenu une passion…

Pourtant, la découverte de l’Université de Stanford dont je vais vous parler dans un instant m’a ouvert de nouvelles perspectives dans la compréhension de la perte de poids.

Cette étude explique également pourquoi les problèmes de surpoids touchent désormais de plus en plus de monde.

Et pourquoi il est de plus en plus difficile de garder (ou de retrouver) la ligne.

Pour être clair : cette étude donne un nouvel espoir à toutes les personnes qui n’arrivent pas à perdre leurs kilos superflus malgré tous leurs efforts…

Je vous en dis plus dans un instant, mais laissez-moi d’abord vous parler de vos glandes surrénales.

Les glandes surrénales sont 2 petits triangles de la taille d’une noix situés juste au-dessus de vos reins.

Leur rôle consiste à produire et relâcher dans le corps des hormones baptisées glucocorticoïdes.

Ces hormones sont utiles pour notre santé. 

Elles nous permettent, par exemple, de lutter contre l’inflammation, ou les effets nocifs du stress.

 Mais… quel est le problème, alors, me direz-vous ?

J’y arrive.

Les chercheurs de Stanford ont découvert qu’un excès de glucocorticoïdes dans le sang force le corps à transformer frénétiquement des cellules saines en cellules de graisse.

En d’autres termes, les glucocorticoïdes allument l’interrupteur de stockage de graisse de votre corps.

Si vos surrénales produisent trop de glucocorticoïdes, vous allez grossir. C’est mathématique. Comme 2 et 2 font 4.

La bonne nouvelle, c’est que si vous arrivez à rééquilibrer vos niveaux de glucocorticoïdes, vous allez perdre du poids sans efforts.

Votre métabolisme fonctionnera de façon optimale et votre corps brûlera les cellules de graisse pour produire de l’énergie.

Là où les choses se compliquent… C’est que l’un des principaux glucocorticoïdes n’est autre que… Le cortisol.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette hormone surnommée « l’hormone du stress ».

Et le cortisol a un effet doublement néfaste sur l’organisme. En plus d’allumer l’interrupteur de stockage de graisse, l’excès de cortisol a également pour effet de ralentir l’activité de la glande thyroïde.

Ce qui a pour effet de ralentir encore plus le métabolisme.

Et comme nous vivons aujourd’hui dans un monde de plus en plus stressant… Notre organisme a tendance à produire beaucoup trop de glucocorticoïdes : le cortisol.

Une étude statistique de la revue santé magazine a montré qu’en 2017, 89 % des Français subissaient déjà un niveau de stress critique.

Et depuis le début de la crise sanitaire, le stress ne fait qu’augmenter dans la plupart des foyers.

 C’est un des facteurs qui explique que le nombre de personnes en surpoids a explosé ces derniers mois.

Arrivé à ce stade, vous vous demandez probablement comment faire baisser vos niveaux de cortisol (et donc de stress) ?

En effet, à moins de tout plaquer et de partir vivre dans un monastère bouddhiste, il peut s’avérer très compliqué d’échapper au stress de la vie quotidienne. 

Rassurez-vous, ce n’est pas ce que je vais vous proposer aujourd’hui…

Car il existe une solution toute simple qui permet de réguler naturellement vos niveaux de cortisol.

Et donc d’éteindre l’interrupteur de stockage de graisse de votre organisme.

Différentes études scientifiques récentes ont démontré qu’il existe des plantes qui permettent de réduire le stress, diminuer la production de cortisol et aider le corps à brûler les graisses stockées.

Je pense, par exemple, à une plante à fleur issue de régions africaines reculées…

Plusieurs essais cliniques ont démontré que la consommation quotidienne de cette plante permet de :

– Réguler naturellement la production de cortisol (même en période de stress extrême)

– Réduire la quantité de mauvais acides gras dans le sang

– Augmenter significativement la capacité de notre corps à brûler la graisse

– Faire fondre la graisse abdominale nocive ainsi que la graisse tenace incrustée à l’intérieur des cuisses, sous les bras ou au niveau des fesses (et qui est habituellement la plus difficile à éliminer).

Comme vous le constatez, ce seul nutriment peut déjà vous permettre d’éteindre l’interrupteur de stockage de graisse de votre corps.

Alors… imaginez les résultats que vous pourriez obtenir en l’associant avec d’autres nutriments de la même famille ?

La science a baptisé ce type de nutriments les Activateurs Bioharmoniques.

C’est une des avancées scientifiques les plus prometteuses en matière de perte de poids.

Mais pas seulement : réduire votre production de cortisol apporte de nombreux autres bienfaits pour la santé, notamment au niveau cardiovasculaire et cérébral.

Si vous avez, vous aussi, des kilos superflus et des difficultés à vous en débarrasser ?

==> Cliquez ici pour découvrir comment les Activateurs Bioharmoniques vous aideront à éteindre votre interrupteur de stockage de graisse…

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!