Foie engorgé : 10 signes qui doivent vous alerter

Par 26 janvier 2021 février 5th, 2021 Compléments alimentaires, Nutrition et Régimes
Foie

Quand le foie va, tout va, dit à juste titre un adage. Essentiel, cet organe assure de nombreuses fonctions. Il soutient le système immunitaire, il régule le sucre et le cholestérol. Il trie les nutriments et les déchets… Voilà pourquoi, quand il va mal, vous allez mal.

À l’heure actuelle, un foie engorgé n’est pas rare. Malbouffe, tabac, stress chronique, pollution, médicaments, manque de sommeil et sédentarité finissent par l’épuiser.

Il existe 10 signes qui doivent vous alerter. Ne les ignorez pas, il en va de votre santé physique et mentale, votre métabolisme, mais aussi de l’équilibre de vos hormones.

Une jaunisse

La peau ou le blanc des yeux qui prennent une teinte jaunâtre doivent vous alerter d’une insuffisance hépatique. En effet, ils sont le signe d’un excès de bilirubine, pigment jaune présent dans la bile. Un foie qui fonctionne mal ne peut plus l’éliminer suffisamment. La bilirubine finit alors par s’accumuler dans le sang et occasionne cette coloration.

Des troubles digestifs

Diarrhée, gonflement, sensation de lourdeur à droite, ballonnements, nausée et vomissement sont autant de troubles de la digestion qui indiquent que votre foie est congestionné et vous dit stop !

Notez que ces symptômes n’ont rien à voir avec une crise de foie. Médicalement, cette expression populaire est erronée. En effet, avec l’abus d’alcool, de plats trop copieux, trop sucrés, vos intestins et votre vésicule biliaire saturent de ces excès de table.

Des difficultés à perdre du poids

Organe le plus volumineux de notre corps, le foie joue un rôle essentiel dans la gestion de notre poids. Encrassé et épuisé, il cause une prise de poids et pire, la difficulté de perdre les kilos en trop.

Notamment parce qu’il métabolise mal les glucides et les lipides. Il les stocke alors sous forme de graisses dans les adipocytes. Un phénomène qui s’accentue encore sous l’effet des toxines, qui elles aussi ne sont plus éliminées par le foie.

Tout cela entraîne une inflammation et ralentit le métabolisme. Vous brûlez peu d’énergie, les kilos s’incrustent essentiellement au niveau du ventre. Et vous avez beaucoup de mal à perdre du poids, et ce malgré les efforts que vous réalisez.

Des douleurs au niveau du côté droit

Une douleur sous les côtes au niveau du foie juste après le repas est un indice d’un mauvais fonctionnement hépatique. La cause ? Un estomac rempli qui appuie sur le foie congestionné.

Notez qu’une douleur à l’épaule droite est aussi révélatrice d’un foie engorgé. On peut dire que cette douleur est une étrangeté neurologique. En effet, le foie envoie un message au cerveau par l’avertir qu’il souffre, mais ce message neurologique est systématiquement mal interprété par le cerveau qui croit que c’est l’épaule qui souffre…

Résultat, vous avez mal à l’épaule, alors que c’est votre foie qui souffre. Cette erreur d’interprétation est bien  connue des ostéopathes.

Des irritations cutanées

Des démangeaisons diffuses, non localisées, sans boutons ni lésions qui peuvent passer pour une allergie ou une urticaire, mais qui sont le fait d’un dysfonctionnement du foie.

Ne pouvant traiter l’acide biliaire, il laisse circuler dans le sang un trop-plein ; ce qui entraîne des petites inflammations cutanées et des démangeaisons.

Une fatigue intense inexpliquée

Loin d’être musculaire, cet état s’explique par les toxines accumulées dans le foie. Ce qui entraîne une baisse du niveau d’oxygène et engendre une sensation de fatigue.

Ajoutez-y une perturbation du métabolisme ou des hormones qui elles aussi causer une sensation d’épuisement.

Des urines foncées

Il est normal que les premières urines du matin soient chargées. Au cours de la journée, et de l’hydratation, elles s’éclaircissent. Or, avec un foie engorgé, elles restent foncées.

Des déséquilibres hormonaux

Le foie intervient dans la régulation d’hormones (thyroïde, hormones sexuelles, surrénales…). S’il se met à dysfonctionner, les hormones en pâtissent.

C’est ainsi que vous avez des symptômes de déséquilibre hormonal tels que des cycles irréguliers, de l’acné, un syndrome prémenstruel ou encore des troubles du sommeil.

Des troubles cognitifs

Quand le foie est saturé de toxines, ces éléments nocifs peuvent migrer vers le cerveau et engendrer confusion, perte de mémoire, somnolence et difficultés de concentration.

Des troubles de l’humeur

Avant d’impacter les fonctions cognitives, les toxines non éliminées par le foie peuvent altérer la personnalité. Impatience, irritabilité, colère, anxiété, voire dépressive.

Des études scientifiques ont noté qu’à ce stade, l’haleine de la personne avait une odeur douçâtre.

Ces modifications au niveau de l’humeur peuvent également être expliquées par un déséquilibre hormonal dû à un foie saturé.

=> Prenez 1 gorgée une heure avant de vous coucher pour booster la production d’hormones brûle-graisses pendant votre sommeil.

Regener8