Comment reconnaître les kilos émotionnels pour pouvoir s’en libérer ?

Par 26 février 2020 février 28th, 2020 Nutrition et Régimes, Perte de poids
Comment reconnaître les kilos émotionnels

Anxiété, colère, stress et voilà que vous vous jetez sur le gâteau au chocolat. A force, vos émotions vous font prendre du poids. Les kilos s’incrustent sur votre silhouette. Décryptage et explications pour reconnaître les kilos émotionnels. 

Manger est un mécanisme simple qui répond à un besoin physiologique. On a faim, on mange. On n’a plus faim, on s’arrête. C’est ainsi que jour après jour, notre corps se régule naturellement.

Une mécanique parfaitement huilée qui cependant peut se gripper certains jours. Qui ne s’est alors jamais jeté sur la nourriture pour combler un manque, anesthésier des sentiments déplaisants…
Bref, oui, nous mangeons pour
répondre à un besoin émotionnel, satisfaire une faim émotionnelle.

Qu’est-ce que la faim émotionnelle ?

Vous avez des doutes pour reconnaître les kilos émotionnels ? Sachez avant tout qu’avec la faim émotionnelle, on mange sans ressentir les signaux de faim ou de satiété. La nourriture est là uniquement comme exutoire, pour calmer un sentiment négatif tel que l’ennui, la déprime ou la colère. Mais jamais parce que l’on a l’estomac dans les talons !

En soi, ce type de réaction est normale. Qui n’a jamais avalé une tablette de chocolat après une rupture sentimentale ou une difficulté au travail ? Il est vrai qu’on se sent tellement mieux avec ce doudou alimentaire. On ne fait que retrouver le bonbon de notre enfance, celui qui nous guérissait, séchait nos larmes.

En revanche, les problèmes commencent quand vous apaisez systématiquement le moindre sentiment négatif avec la nourriture. Le petit gâteau du début ne suffira plus à soulager votre mal-être. Il vous en faudra toujours plus.

Avec comme conséquences, de nombreux effets négatifs :  

    • Prise de poids (les fameux kilos émotionnels)
    • Carences alimentaires (on ne se réfugie jamais dans une bonne salade healthy, mais toujours dans de la nourriture trop grasse et trop sucrée)
    • Déséquilibres hormonaux (cortisol, insuline, sérotonine…)
    • Troubles alimentaires (hyperphagie, grignotages…)
    • Renforcement des émotions désagréables (culpabilité, colère, honte…

3 pièges à déjouer pour reconnaître les kilos émotionnels


Manger trop, céder à des compulsions, être obsédé par la nourriture sont autant de comportements causés par la faim émotionnelle.
Ils ne sont pas dus au hasard, encore moins à la génétique. Nous vous donnons ici les 3 pièges principaux pour reconnaître les kilos émotionnels. 

1. Le stress

Un stress répété, chronique, pousse à manger sans que la faim physique ne soit présente. Cela s’explique notamment par un taux de cortisol trop élevé. Et c’est toujours ce stress chronique qui fait en effet monter en flèche cette hormone. Or, en excès elle déclenche des fringales.

Résultat ? Vous mangez trop et vous êtes obsédé par les aliments sucrés. Et comme si cela ne suffisait pas, ces kilos émotionnels vont donner naissance à leur tour à des sentiments négatifs (culpabilité, anxiété…), des envies irrépressibles de sucré, un nouveau déséquilibre du cortisol, un manque de confiance en soi… de quoi alimenter sans fin le stress !

Alors si pour vous le stress est un véritable calvaire, on vous donne nos meilleurs astuces ICI pour lutter contre.

2. Les émotions mal gérées

Il s’agit des émotions et des sentiments jugés désagréables tels que la colère, la tristesse, la peur, le dégoût, la frustration, le manque de confiance en soi et la honte.

Ressenties comme insupportables, trop envahissantes ou encore fréquentes, ces émotions influencent vos comportements alimentaires.

Vous mangez alors sans faim, pour combler un vide ou encore refouler vos sentiments sous des kilos de sucres et de graisses.

3. Le trop-plein de sucre

Rien de tel pour calmer une émotion négative qu’un peu de douceur. Comment expliquer cet effet ? En mangeant un aliment sucré, votre cerveau active la zone du plaisir et produit des hormones telles que la dopamine, l’hormone du plaisir.

Voilà pourquoi, après votre paquet de cookies, vous ressentez un regain d’énergie, une légère euphorie. De quoi vous donner envie de recommencer à coup sûr.

Sans oublier, la chute de glycémie qui va suivre et engendrer irritabilité, fatigue, pulsions alimentaires et déprime. Le sucre appelle toujours le sucre !

C’est ainsi que le sucre addictif vous enferme efficacement dans le piège de la faim émotionnelle.

Que vos fringales soient occasionnelles ou quotidiennes, que vous ayez peu ou beaucoup des kilos à perdre, vous avez le droit de dire stop à ce rapport destructeur avec la nourriture.

Devenez enfin bienveillant avec vous ! Et rompez les chaînes qui vous lient à vos mauvaises habitudes alimentaires, votre stress et vos kilos émotionnels.

Retrouvez votre vraie faim, essayez cette méthode naturelle et efficace mise au point par Natacha Duhaut, une coach renommée en nutrition et troubles alimentaires.

==> Adoptez cette méthode exclusive qui vous aidera à ne plus vous laisser manipuler par vos fringales ni votre faim émotionnelle.

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!