Ces 10 aliments antirides vont vous faire paraître 10 ans plus jeune !

Par 17 juin 2019 novembre 4th, 2019 Aliments, Nutrition et Régimes
aliments anti rides

Débutant au sein de l’épiderme et du derme et suivi progressivement d’altérations visibles à la surface de la peau, le vieillissement est en grande majorité provoqué par des agressions extérieures que nous pouvons parfois éviter !

Au fil des années, l’épiderme se renouvelle moins vite, les cellules mortes s’accumulent et les fonctions de protection perdent en efficacité. Au niveau du derme, les fibroblastes deviennent fainéants, fabriquent une quantité moindre de collagène et de tissu de soutien, et le tissu élastique commence à se fragmenter.

La sécrétion des glandes sébacées se réduit également, et la peau devient progressivement plus sèche. Enfin, dans l’hypoderme, la graisse s’accumule et, en raison de la gravité, commence à se décaler vers le bas provoquant le relâchement tant redouté.

Les grands signes du vieillissement cutané sont caractérisés par l’apparition de rides, une peau fine, fragile et une perte d’élasticité. Avec les années, apparaissent aussi des taches brunes ou, au contraire, dépigmentées, et des petits vaisseaux éclatés à la surface de la peau.

Complexe, le vieillissement résulte de facteurs internes et de facteurs externes. Ainsi, au vieillissement génétiquement programmé s’ajoutent des facteurs environnementaux qui accélèrent le processus.

Le soleil

Les spécialistes estiment ainsi que jusqu’à 90 % du vieillissement cutané est dû à des facteurs externes et en particulier au soleil.

Aussi appelé « vieillissement actinique », il est provoqué par des expositions répétées au rayonnement solaire UVA, UVB et infrarouge. Les séances d’UV artificiels provoquent également un vieillissement précoce des zones exposées.

Le sommeil

Des sources de stress comme des rythmes de vie soutenus, un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité, une pression professionnelle excessive ou des sources de bruit trop intenses épuisent la peau. Les agressions climatiques accélèrent aussi le vieillissement.

Le froid et le vent

Le froid et le vent accentuent la perte en eau de l’épiderme par évaporation et la chaleur tout comme le passage du froid au chaud oblige les capillaires cutanés à se dilater, ce qui les endommage.

Autres facteurs

Enfin, les polluants environnementaux (tabac, gaz d’échappement, hydrocarbures, pesticides, détergents) s’accumulent dans certains tissus et accélèrent le vieillissement.

Stress oxydatif sur le banc des accusés

Les radicaux libres jouent aussi un rôle non négligeable dans l’installation des rides.

Sachez qu’un radical libre est une molécule qui possède un nombre impair d’électrons, ce qui la rend instable. Elle est alors dans l’obligation de capter ou de céder un électron à une autre molécule de son entourage et entretient alors le phénomène. Cette réaction en chaîne, appelée stress oxydatif, provoque des dégâts dans les cellules, y compris au niveau de leur ADN.

Si avant 25 ans nous sommes capables de lutter contre les agressions externes, à partir de 30 ans, notre système immunitaire devient moins performant et ne nous permet plus de nous défendre aussi efficacement. Or, les attaques microbiennes ou environnementales génèrent des radicaux libres qui débordent les capacités de notre système antioxydant. Nos cellules sont dépassées, et le stress oxydatif s’installe.

Néfaste pour les cellules de l’épiderme et du derme, ce stress oxydatif entraîne une désagrégation des molécules du tissu de soutien du derme, principalement du collagène et de l’élastine, et la perte de fonction de protéines de la peau. Il entraîne également une altération de l’ADN cellulaire.

Heureusement, il existe un moyen de défense contre ce phénomène : les antioxydants, présents naturellement dans l’alimentation.

Les 10 aliments fontaine de jouvence

1. L’huile d’olive

Riche en vitamine E, un puissant antioxydant, l’huile d’olive préserve la peau contre les méfaits des rayons du soleil. En bloquant l’action des radicaux libres, elle ralentit le processus de vieillissement cellulaire.

L’huile d’olive améliore également la texture de la peau car elle renferme des acides gras essentiels de la famille des omégas 3. Hydratée et nourrie, la peau gagne en souplesse et devient plus douce.

2. Les carottes

La jolie carotte orangée renferme du bêta-carotène. Appartenant à la famille des provitamines A, cette substance se révèle un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et donc atténue les effets du vieillissement.

Autre atout et pas des moindres, son effet bonne mine et sa capacité à entretenir et à prolonger le bronzage.

3. Le saumon

Ce poisson gras contient des omégas 3 qui renforcent la souplesse de la peau mais aussi une substance appelée astaxanthine. Ce pigment rouge est extrait d’une algue très appréciée du saumon (c’est lui qui lui donne sa coloration rose !) mais il possède surtout des capacités antioxydantes exceptionnelles.

4. La pastèque

Très apprécié l’été, ce fruit renferme du lycopène, qui appartient à la famille des caroténoïdes, des pigments naturels qui donnent leur couleur jaune-orange et rouge aux végétaux. Avec le bêta-carotène et la lutéine, il est l’un des caroténoïdes les plus puissants.

5. Le foie

Cet abat contient une grande quantité de rétinol, l’une des trois formes disponibles de la vitamine A qui réduit les dommages provoqués par les UV sur le collagène de la peau.

6. Le jaune d’œuf

Le jaune d’œuf renferme des quantités intéressantes de vitamine D qui renforce les capacités anti inflammatoires de l’organisme. Cette vitamine permet aussi de protéger les cellules des dégâts provoqués par les UV.

7. Le thé blanc

Le thé blanc est encore plus intéressant que le thé vert car il possède trois fois plus de polyphénols, des antioxydants réputés pour augmenter les défenses de l’organisme et neutraliser les effets des radicaux libres responsables de l’oxydation et donc, ceux du vieillissement et de la dégradation des cellules.

Il protège aussi la peau du vieillissement grâce à ses actifs qui agissent sur des enzymes dégradant les acides hyaluroniques, indispensables à l’hydratation de la peau

8. Le curcuma

Réputé pour ses vertus digestives, le curcuma est également très intéressant pour lutter contre les effets de l’âge. Cette épice renferme de la curcumine, un pigment orangé anti-inflammatoire qui inhibe l’élastase, une enzyme contenue dans la peau qui dégrade les cellules et joue un rôle important dans le relâchement cutané.

9. Le thon

Ce poisson contient une quinone appelée Ubiquinol, la forme active de la célèbre coenzyme Q10. Antioxydant, l’Ubiquinol protège des effets néfastes des radicaux libres mais aide aussi les cellules à réparer les lésions de l’ADN.

10. Le miel

Doté de vertus antimicrobiennes, ce produit de la ruche limite les phénomènes inflammatoires, atténue les effets néfastes des rayons UV, régule le PH et ralentit la formation des rides.

 

D’ailleurs, en parlant du miel, j’espère que vous savez que ses bienfaits vont bien au-delà de ça !

Le miel, en particulier, a trois effets curatifs cruciaux…

Premièrement, il soutient votre système immunitaire et combat les bactéries nocives.

Deuxièmement, il fournit les « éléments de base » pour avoir des cellules en bonne santé.

Enfin, il brûle différemment dans votre corps que le Sucre ! En effet, toutes les enzymes et les nutriments supplémentaires contenus dans le miel ne font pas qu’aider le corps à se reconstruire lui-même… ils régulent également la manière dont le corps utilise le sucre.

=> Cliquez Ici pour Découvrir 5 Raisons Supplémentaires de Manger du Miel TOUS les Jours

 

A votre santé !