Adoptez les 8 meilleurs aliments boosters de métabolisme (et évitez les pires)

Par 11 novembre 2021 novembre 17th, 2021 Équilibre hormonal, Santé
boosters de métabolisme

« Elle peut manger n’importe quoi sans prendre un gramme. Elle est née comme ça avec un bon métabolisme. Quelle chance ! » Vous n’avez sans doute pas tort… Mais vous pouvez, vous aussi, être svelte sans effort. Grâce aux bons aliments boosters de métabolisme, découvrez comment le réactiver.

Un métabolisme lent, cassé, dysfonctionnel et voilà que les kilos s’accumulent, les graisses abdominales s’incrustent.

Mais si vous avez du mal à les perdre, vous avez en revanche une faculté incroyable à les gagner au moindre écart. Vous regardez un gâteau et aussitôt votre balance vous culpabilise.

La seule solution serait, pensez-vous, de dire adieu aux desserts, aux raclettes, aux restaurants… Votre vie ne serait que régime.

Franchement, ce n’est pas une vie ! Chez Nutrisolution, nous disons NON à cette frustration totalement injuste et injustifiée.

Votre métabolisme est lent, OK. Mais nous allons vous montrer comment le réactiver grâce aux aliments boosters de métabolisme. Mais avant cela, il est important de comprendre de quoi on parle. Sans cela, vous ne pourrez pas agir efficacement.

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Le métabolisme de base (également appelé basal) est un ensemble de processus par lequel votre corps transforme tout ce que vous mangez et buvez en énergie indispensable pour le bon fonctionnement de vos muscles, de votre cerveau, de vos organes et de vos cellules.

Nuit et jour, 24 heures sur 24, il brûle au repos de calories pour respirer, produire des hormones, lutter contre les microbes, faire battre votre cœur ou encore réparer vos cellules.

Ce métabolisme de base répond à des besoins primaires et représente la majorité de vos dépenses énergétiques. En d’autres mots, sans bouger le petit doigt vous brûlez chaque jour environ 1300-1500 calories.

Notez que ce métabolisme basal varie d’un individu à l’autre. Plusieurs facteurs l’influencent, comme le sexe, la taille et la masse musculaire.

Un autre facteur, très souvent entendu, surtout auprès des femmes : l’âge. Passé la ménopause, le couperet tombe. Le métabolisme ralentit !

Bonne nouvelle : une récente étude (parue dans le magazine américain Science en août 2021) a modifié la donne. Le déclin du métabolisme n’est pas aussi radical. Au contraire, il se ferait doucement (à raison de 0,7 % par an).

Qui dit accélérer le métabolisme dit booster ce métabolisme basal, à savoir augmenter la dépense de votre corps au repos. Ce qui est possible grâce au choix alimentaire.

Enfin, outre ce métabolisme basal, vous avez le métabolisme actif (soit 10 à 15 % des calories brûlées) qui représente les dépenses supplémentaires lorsque vous bougez, faites du sport, marchez. Il dépend donc de votre degré d’activité.

Les 8 champions boosters de métabolisme

1. Les Triglycérides à chaîne moyenne (TCM)

Ces TCM ont la propriété de ne pas être stockés par l’organisme. Au contraire, ils sont utilisés directement comme énergie. Ils stimulent le métabolisme des graisses qui brûleront efficacement.

Vous les trouverez dans l’huile de coco, l’huile TCM et le beurre bio au lait cru.

2. Boosters de métabolisme : Les protéines de qualité

Elles stimulent votre métabolisme, car votre corps doit dépenser plus de calories pour les digérer et le transformer en énergie.

Ce phénomène connu sous le nom d’effet thermique des aliments (TEF, Thermic effect of food). Les études montrent que les aliments riches en protéines ont un TEF plus élevé que les autres.

À titre d’exemple, les protéines augmentent votre taux métabolique de 15-30 %, alors que les glucides ne représentent que 5-10 %.

Autre atout, la satiété qui permet d’attendre plus longtemps jusqu’au repas suivant. Sans oublier leur effet positif sur la masse musculaire.

Privilégiez les œufs, la viande blanche et les poissons gras. Mais aussi les sources végétales de protéines telles que les légumes (les choux, les légumes à feuilles vertes) et les légumineuses les lentilles, les haricots secs, les pois chiches).

Notez que les fibres des légumes présentent l’avantage d’agir comme des prébiotiques. Ces derniers vont nourrir les millions de bonnes bactéries de votre microbiote. Or, une flore intestinale riche et diversifiée impacte positivement le métabolisme.

3. Boosters de métabolisme essentiels: Le fer et le sélénium

Indispensables au bon fonctionnement du corps, ces deux minéraux sont essentiels pour la glande thyroïde qui régule elle-même le métabolisme.

Où les trouver ? Dans les oléagineux (noix du Brésil, amandes, pistaches), les légumineuses (lentilles, pois chiches), l’avoine, les fruits de mer, les algues, les œufs, les poissons et la viande.

4. Le café vert

Non torréfié, ce café est riche en polyphénols et caféine. Dépourvu de calories, il stimule le métabolisme et aide à brûler les réserves de graisse.

Énergisant et diurétique, il réduit le taux sanguin de glucose, diminue la transformation du sucre en lipides.

5. Le thé vert

Avec ses antioxydants (surtout ses catéchines), le thé vert stimule le métabolisme. Ce tonique a une action positive sur la combustion des graisses et des sucres.

Il aide votre corps à utiliser efficacement les graisses stockées comme énergie, il agit sur leur répartition en luttant contre les cellules adipeuses qui s’accumulent au niveau du ventre.

En plus de faire partie des boosters de métabolisme, le thé vert est également bénéfique pour le microbiote et le taux de glucose sanguin.

6. Le vinaigre de cidre

Obtenu à partir de cidre de pommes, ce super aliment brûle-graisse regorge d’antioxydants et d’enzymes.

Alcalin, cet antibactérien baisse la glycémie, détoxifie le foie et améliore la qualité du microbiote. Ajoutons enfin, son effet coupe-faim et anti grignotage.

7. Le gingembre

Tonifiant et revitalisant, le gingembre frais contient des antioxydants, des vitamines et des minéraux.

Il accroît les dépenses énergétiques en produisant de la chaleur (thermogenèse). Ce qui augmente le flux sanguin et stimule la production d’adrénaline. De quoi en faire un des aliments boosters de métabolisme sans plus tarder !

8. Le rooibos

Riche en puissants antioxydants (flavonoïdes), cette tisane d’Afrique du Sud (également connue sous le nom de thé rouge) booste le métabolisme, inhibe le stockage des graisses.

Le rooibos réduit la sécrétion des hormones de stress, la sensation de faim ainsi que la résistance à l’insuline.

Quels sont les pires aliments pour votre métabolisme ?

Il n’y a rien de pire que d’adopter les champions boosters de métabolisme et de ne pas voir sa balance bouger !

Comment se fait-il que votre métabolisme ne réagisse pas alors que vous faites ce qu’il faut ? La réponse est simple : vous consommez sans le savoir des aliments qui bloquent vos cellules adipeuses. Je les appelle les aliments tueurs de métabolisme !

En utilisant ces mots-chocs, je n’exagère pas. Car ils sont vraiment nocifs ! Ils sont riches en toxines qui nuisent à votre microbiote et à votre santé. Ils augmentent les inflammations, perturbent votre glycémie et vos hormones, stressent votre organisme.

Pire que tout, certains de ces aliments sont considérés comme sains mais ne sont pas boosters de métabolisme. Ces ennemis de votre métabolisme sont :

  • Jus de fruits (même bio, même 100 % fruits)
  • Céréales riches en gluten (biscottes, pain blanc, pâtes, barres énergétiques, granolas, céréales du matin)
  • Yaourts sucrés aux fruits
  • Huiles végétales industrielles 
  • Aliments transformés (plats préparés, fast food, fritures, chips, biscuits…)
  • Sucre blanc raffiné
  • Édulcorants (notamment aspartame)
  • Alcool
  • Soda

Mais en plus de tous ces conseils, et pour atteindre des résultats plus rapidement et efficacement, j’ai aussi une autre solution pour vous. En réalité, ce sont des chercheurs qui ont trouvé cette solution.

Et la bonne nouvelle est qu’elle est complètement naturelle. Et qu’elle permet de retrouver la ligne en quelques semaines à peine sans efforts.

Quelle est cette solution mystérieuse ?

==> Cliquez ici pour découvrir LA solution pour éteindre l’interrupteur de stockage de graisse de votre corps