Lettre à mon corps : Comment aimer son corps pour le rendre plus sain, beau et fort

Par 15 décembre 2021 Énergie et tonus, Santé
aimer son corps

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, nous avons décidé de vous transmettre une lettre que chacun/e d’entre nous devrait envoyer à son corps, histoire de nous réconcilier, histoire de mieux nous aimer et aimer son corps, mais aussi, histoire d’aller dans le même sens pour être d’autant plus efficace ensemble.

Car l’heure n’est plus aux injonctions, à la chasse aux imperfections, à la détestation de ce corps indissociable de nous, mais bien à la réconciliation. En effet, « bienveillance » est le maître mot qui doit vous guider dans vos décisions de vie.

Attention, bienveillance ne signifie pas laisser-aller. Au contraire, être bienveillant et aimer son corps c’est d’abord en être soucieux, cela signifie donc de faire en sorte qu’il vive au mieux, avec nous, qu’il soit en pleine santé. C’est ainsi que la bienveillance vient avec une certaine rigueur et des règles de vie saine.

Et ce n’est pas nouveau, chez Nutrisolution, cela a toujours été notre ligne de conduite : Vous accompagner avec pragmatisme dans vos besoins et envies d’une vie et d’une nutrition plus saines. Et qui dit pragmatisme, dit équilibre et qui dit équilibre, dit bienveillance.

Chez Nutrisolution, on ne sera jamais du côté des interdits purs et durs, du « bio » quoiqu’il en coûte et des excès en tous genres. Non, au contraire, comme nous souhaitons vraiment que vous puissiez adopter une vie plus saine, -notamment via l’alimentation-, alors nous vous donnons des conseils applicables au quotidien, des conseils réalistes et viables, donc des conseils équilibrés et bienveillants.

Cette lettre est un hymne à l’amour de notre corps. Aimer son corps, capable de merveilles et de miracles, il nous faut le respecter et l’honorer. Comme avec les êtres qu’on aime, cela demande une ligne de conduite faite d’équilibre, de fermeté et de bienveillance. Et c’est même la meilleure façon de pouvoir l’améliorer.

Mon cher corps,

D’abord je t’écris pour m’excuser. Je te demande pardon de m’être acharné sur toi. Pardon pour ces régimes à répétition qui t’ont affaibli, pardon pour ces excès qui t’ont déboussolé, pardon pour toutes mes erreurs qui t’ont empêché de faire ce que tu avais à faire. Je t’en ai trop voulu alors que tu n’y étais pour rien.  

Je t’ai détesté alors que j’aurais dû te remercier de continuer à fonctionner, d’avoir fait tout ce que tu pouvais, et d’être encore là, fidèle, pour moi.

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui j’ai compris. 

Désormais je sais que tu es mieux conçu que la plus perfectionnée des machines, que tes réactions partent toujours de ta volonté de me protéger, que, dans un sens, tu es parfait. C’est promis, je ne t’en voudrai plus.

Au contraire, j’ai décidé de te célébrer chaque jour, autant que je le peux. Je te respecterai et te traiterai avec autant de bienveillance que de fermeté, comme ce que l’on fait avec ce que l’on a de plus précieux.

Même si je te ne regarderai plus avec mépris, tu dois savoir que, toi et moi, nous sommes perfectibles. Mais notre relation est faite ainsi : toi, tu te perfectionnes grâce à moi. C’est moi qui dois te nourrir, te faire bouger, te cultiver pour que tu puisses exprimer au mieux ce dont tu es capable. Je suis donc aux commandes et tu peux avoir confiance en moi.

Ce que j’ai compris récemment aussi, c’est qu’ensemble, nous ferons des merveilles. Clairement, te détester n’a jamais contribué à une quelconque amélioration, ni pour toi, ni pour moi. Je sais maintenant qu’en nous aimant, nous serons plus efficaces. Plus je saurai t’aimer et plus tu seras beau, fort et sain.

Comment cela va-t-il marcher ? Sache que, quand j’aime quelqu’un, j’y fais attention. Je suis à l’écoute de ses besoins et de ses envies, et je dois bien faire la différence entre les deux. Car toutes les envies ne sont pas toujours bonnes à satisfaire. Je dois lui imposer des limites et lui apprendre à se connaître. Je le pousse à agir pour qu’il réalise un maximum de ses capacités et qu’il soit fier de ce qu’il accomplit.

Et je crois que quand on aime vraiment quelqu’un et qu’on sait l’aimer, l’être aimé s’épanouit et vit pleinement sa vie. Certes, parfois il souffre et parfois il est frustré, mais au fond il sait que c’est ce qu’il y a de mieux pour lui, à long terme.

C’est donc tout cela mon programme pour toi. Je vais te nourrir de bons aliments, te faire faire de l’activité chaque jour – certains jours, ce sera plus intense, et tu prendras le temps de te reposer le lendemain- je vais t’hydrater quand tu es desséché, te faire prendre l’air, te mettre en valeur, te chouchouter.

A partir de maintenant, nous avancerons toujours main dans main, et tu verras, tout se passera bien pour toi et moi. Car je t’aime et j’ai décidé de prendre la mesure de la chance que j’ai de t’avoir à mes côtés. Tu es irremplaçable, j’en suis conscient et reconnaissant. 

Moi

Et si vous voulez commencer dès aujourd’hui à faire du bien à votre corps, le début de l’hiver est un excellent moment pour entamer une cure de vitamine C.

 La vitamine C, vous aide naturellement à protéger vos vaisseaux sanguins, renforcer votre immunité et profiter de ses nombreux bénéfices pour votre santé

==> Cliquez ici pour découvrir la Vitamine C Liposomale et son mode d’action innovant

Pure radiance C
Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!