7 astuces simples et utiles à savoir pour une digestion légère… et un ventre plat !

digestion légère

Qui dit digestion légère, dit ventre plat mais dit aussi énergie boostée, sommeil réparateur et bien d’autres bénéfices qui en découlent ! Prendre soin de sa digestion c’est donc bien plus que ça…

Alors comme toujours, nous sommes là pour vous donner des pistes et des astuces simples afin d’éviter au maximum tous les écueils de base qui sabotent votre précieuse digestion. En voici 7, sans plus attendre :

1. Pour une digestion légère : Méfiez-vous des crudités

Car si les crudités sont excellentes pour la santé, pleines d’eau, de fibres et d’antioxydants, il n’empêche qu’elles ne se digèrent pas toujours aisément. Et là, bonjour les ballonnements, ventre gonflés, flatulences et autres effets sympathiques !

C’est pourquoi nous vous recommandons d’en consommer avec modération, de préférence en début de repas -qui se compose idéalement de légumes cuits entre autres aliments-, et en petite quantité. Si votre digestion est particulièrement fragile, évitez au maximum les choux-fleurs et les poivrons non cuits.

2. Mastiquer les aliments

On l’oublie souvent mais la mastication reste la première étape de la digestion légère. En effet, la mastication permet aux enzymes contenues dans la salive de rendre les aliments plus digestes. Donc conséquence n°1 : plus vous mâchez, plus vos aliments sont digérés facilement.

Autre conséquence bénéfique de la mastication : elle permet de garder la ligne, voire de mincir ! Et voilà l’explication de cet effet indirect : En fait, plusieurs études montrent que la satiété est principalement liée au temps passé à manger (beaucoup plus qu’à la quantité ou qualité réelle de ce qui a été ingurgité). En moyenne, nous sommes rassasiés, quelque soit ce que l’on mange, au bout de vingt minutes de repas. Ainsi, pour vous donner un exemple un peu extrême, si on met 20 minutes à avaler une feuille de salade…on n’a plus faim après !  

C’est donc le temps de mastication qui définit la quantité de ce que vous mangez…Et qui dessine ainsi les contours de votre silhouette ! Car plus vous prenez de temps à mâcher, moins vous avez le temps d’avaler d’aliments avant l’arrivée naturelle de la satiété au bout des vingt fameuses minutes.

Bref, deux bonnes raisons de bien compter jusqu’à 10 avant d’avaler chaque bouchée !

3. Attention aux boissons (pas de gaz, pas d’alcool)

Si pour une digestion légère, nous devons faire attention à ce que l’on mange et comment on le mange (lentement), il ne faut pas non plus oublier les boissons. Car elles risquent aussi de compliquer le processus digestif.

Ici la règle est simple : évitez les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées qui perturbent la digestion.  

4. Mangez en conscience assure une digestion légère

Avec le point 2 sur la mastication, nous avons vu l’importance de prendre son temps lors de nos repas quotidiens. Mais cela ne suffit pas, ou plutôt, cela va de pair avec cette astuce : il nous faut également manger en conscience pour mieux digérer.

Car si la digestion est difficile, c’est bien souvent qu’elle doit gérer un trop plein de nourriture. Il faut donc veiller à ne pas manger en trop grande quantité…ce qui arrive souvent sans même qu’on s’en rende compte !

En réalité, lorsqu’au contraire on avale un repas devant son ordinateur, entre deux rendez-vous, ou au téléphone, il nous est très difficile d’arriver à satiété tout simplement car le cerveau a du mal à gérer et à assimiler plusieurs informations en même temps. Ainsi s’il est concentré sur autre chose, il ne se rend pas bien compte de ce que l’on mange, et n’envoie pas le message « stop » à notre estomac qui, du coup, ne cesse pas sa demande.

C’est pourquoi, pour éviter de tomber dans ce piège, l’une des clés est de se contraindre à regarder son assiette pleine avant de la déguster, d’éteindre toutes les distractions extérieures qui pourraient perturber le canal de communication interne entre cerveau et estomac, et de se concentrer sur ce bon repas qui nous attend. Cela n’interdit pas les interactions sociales bien sûr, mais cela demande simplement de prendre le réflexe de se parler à soi-même en se disant « regarde tout ce que tu as la chance de manger ». Ainsi, on prend le temps nécessaire de déguster son repas, et la satiété arrive naturellement, au bon moment, en ayant consommé une quantité normale de nourriture… que le corps est apte à avoir une digestion légère !

5. Attention aux associations

Comme vous le savez, chez Nutrisolution, nous n’aimons pas les interdits purs et simples. Nous croyons dur comme fer que, si l’on est en bonne santé et que l’on consomme de bons produits sains en petite quantité, on peut (presque) tout se permettre.

Et ce n’est pas la question de la digestion qui nous donnera tort. Car en matière de digestion, on ne parle pas d’aliments qui sont purement et simplement interdits en soi mais plutôt d’associations d’aliments à ne pas faire.

En l’occurrence, il s’agit principalement d’éviter de mélanger dans un même repas les protéines et les féculents, qui forment un ensemble assez indigeste. Rien n’empêche en revanche de combiner protéines et légumes, ou féculents et légumes.

6. Autre astuce pour une digestion légère : Optez pour des cuissons douces

Un point que l’on aurait tendance à oublier est le mode de cuisson. Car il ne suffit pas qu’un aliment soit sain ou digeste pour que n’importe-quelle cuisson convienne.  Pour cette question, une fois n’est pas coutume, la règle est assez simple : plus il y a de matière grasse cuite, et plus la cuisson est agressive, plus la digestion est difficile.

Au contraire, les modes de cuisson les plus compatibles avec la digestion sont les cuissons vapeur, à l’eau ou au four à basse température, avec un minimum de matière grasse. 

7. Découvrez une épice hors norme

Enfin, découvrez une épice magique qui, en plus de réduire l’inflammation et de permettre une digestion légère, a aussi le pouvoir de transformer votre corps en une véritable « machine à brûler les graisses ».

Beaucoup de nos clientes ont ainsi pu retrouver la ligne sans faire de régime ni d’exercice physique particulier. 

Et, cerise sur le gâteau, cette épice permet aussi de mieux contrôler votre appétit et de réduire les fringales.

Donc, si vous avez quelques kilos à perdre, si vous avez des problèmes liés à l’inflammation chronique, ou simplement si vous souffrez de troubles digestifs persistants….

==> Cliquez ici pour découvrir cette épice extraordinaire…

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!