5 mauvaises habitudes qui sabotent vos efforts de perte de poids

Mauvaise Habitude

Quand on ne fait aucun effort, on comprend bien pourquoi ça ne marche pas. On s’est lâché, on a enchainé des semaines sans sport et des repas copieux, des goûters gourmands et des apéros. Bref, pas de quoi s’étonner : ces kilos en plus, ils étaient mérités. (et si on profite, on déguste et qu’on est heureux, alors pas de quoi regretter !)

Mais franchement, quand on fait plein d’effort, qu’on se prive, qu’on fait du sport, qu’on fait (presque) tout comme il faut, il a de quoi avoir la rage si cela n’a pas payé une fois arrivé sur la balance. Bah oui quoi ! Là c’est « pô juste », c’est frustrant, voire décourageant… comme on vous comprend !

Cela dit, la plupart du temps, il y a une explication rationnelle derrière tout cela. Plus souvent qu’on ne le pense, il arrive qu’on fasse des choses qui ne semblent pas être en contradiction avec la perte de poids…et qui s’avèrent en réalité catastrophiques !

Pour remédier à ce problème, voici désormais démasqués, 5 mauvaises habitudes « classiques » qui sabotent vos efforts de perte de poids :

#1 : Vous ne vous méfiez pas des boissons

Et attention je vous arrête tout de suite, je ne vous parle même pas des boissons alcoolisées ou des sodas (qui clairement sabotent vos efforts de pertes de poids, mais ça vous le savez déjà !).

Je vous parle des jus de fruits, ces « pas si innocentes boissons » que l’on croit très saines. Oui même ceux qui sont frais et sans sucre ajouté ! Car même les jus frais, pressés et naturels contiennent déjà beaucoup (trop) de sucre.

Voici l’explication : Comme on consomme ces jus en tant que boisson, on ne se méfie pas de leurs calories et on les « ajoute », l’air de rien, aux calories que l’on consomme en mangeant…Et là, merci l’addition !

Ne croyez pas que de rajouter un jus d’orange à un petit déjeuner est anodin sur votre silhouette…car c’est équivalent à ingurgiter deux ou trois oranges entières à votre repas. Et si vous deviez réellement ajouter trois oranges à votre repas, vous sentiriez tout de suite que ce n’est pas le même chose ! Or au point de vue calorique, cela revient au même avec un simple verre de jus d’orange. Bonjour les dégâts !

Donc premier point : méfiez-vous des calories « invisibles », venant notamment des jus de fruits.

Vous, verrez, votre perte de poids se portera déjà beaucoup mieux !

#2 : Vous ne buvez pas assez d’eau

Dans le registre des boissons, il y aurait beaucoup à dire.

En effet, autant on constate trop souvent que les gens abusent des jus de fruits sans se rendre compte de ces calories invisibles mais réelles, autant on remarque que la majorité des gens manquent d’eau. De la pure, de la vraie, de la bonne eau.

Or ceci peut altérer le processus de perte de poids. C’est justement ce qu’a démontré Sean MCCaffrey, médecin américain spécialiste de la perte de poids.

En plus de l’effet rassasiant de l’eau, elle est indispensable à une bonne digestion et nécessaire pour brûler les graisses. Manquer d’eau revient donc à gâcher ses efforts de régime inutilement.

Les recommandations en quantité vont de six à dix grands verres d’eau par jour, selon les personnes, les exercices physiques pratiqués, et le climat ambiant. C’est donc beaucoup plus que les trois à quatre grands verres d’eau que les gens consomment en moyenne.

Alors quand c’est facile comme ça, il n’y a plus d’excuse pour ne pas le faire : buvez un grand verre d’eau avant chaque repas, et au moins entre chaque repas…et le tour est joué !

#3 :Vous ne dormez pas assez

C’est une bonne nouvelle n’est-ce pas ? Si vous dormiez plus, vous minciriez plus, ou au moins, vous augmenteriez vos chances de perdre du poids.

En réalité, le manque de sommeil se traduit physiologiquement par des fringales et des envies de nourriture facile, sucrée et souvent malsaine par la même occasion.

L’intelligence du corps fait qu’il a tendance à vouloir compenser la fatigue par de l’énergie accessible (du sucre rapide donc !) sans avoir la volonté ou la sagesse de réfléchir aux conséquences sur le poids (ni même la baisse d’énergie à long terme).

C’est donc un double jeu dangereux que de manquer de sommeil : non seulement on ressent le besoin naturel et profond d’aller chercher de l’énergie via une nourriture sucrée et malsaine, mais en plus on n’est pas assez conscient pour s’en empêcher ou se raisonner.

Au contraire, en dormant plus et bien, le corps n’a pas besoin de ces calories supplémentaires pour fonctionner de manière optimale. Vous mangez donc moins, mieux et plus réfléchi. C’est tout bénéf !

Conclusion : Dormez ! Beaucoup et bien, en vous couchant tôt, en éteignant les écrans longtemps avant de vous endormir, en dinant léger et assez tôt.

#4 :Vous snackez mal

La question de la collation est délicate : d’un côté on est tenté de se dire ce que l’on a toujours entendu « non, on ne grignote rien entre les repas » et d’un autre, la réalité -et la faim-  nous rattrapent, et on se jette l’air de rien sur les deux ou trois « petites » choses qui nous tombent sous la main.

Et bien autant vous le dire tout de suite : ni l’une ni l’autre de ces options n’est la bonne.

Car pour bien snacker, il faut en réalité ANTICIPER. Parce que oui, ça y est ça fait 30 ans qu’on nous fait le coup, donc maintenant on peut considérer ceci comme fort probable : Oui, on va avoir faim à 11h, et/ou à 17h. Est-ce vraiment si mal que ça ? Non, et c’est même normal.  

Contrairement à ce que l’on peut croire, pour perdre du poids, l’idée n’est pas de s’affamer mais bien de réduire efficacement et sainement l’impulsivité alimentaire. Car, qu’on se le dise une bonne fois pour toutes, ce comportement est votre pire ennemi : c’est lui qui sabote vos efforts de perte de poids.

Alors on fait quoi ? Et bien on se prépare à ces fringales en ayant sous la main des encas sains, simples, peu caloriques mais rassasiants : une pomme, quelques amandes, un yaourt nature, un œuf dur, des tranches de jambon de dinde. Riches en fibres ou en protéines, ces aliments (et bien d’autres) auront le super pouvoir de satisfaire votre faim sans entraver votre perte de poids.

Rien de tel que l’organisation n’est pas ?

#5 :Vous vous trompez d’ennemi

Pendant des décennies, c’est vrai on nous a rabâché que le gras était à combattre à tout prix. Mais comme tout, la science évolue et les doctrines changent.

Aujourd’hui, les médecins et nutritionnistes en savent assez pour affirmer que d’une part, « le gras » ne signifie pas grand-chose, car il faut dissocier les bonnes des mauvaises graisses et d’autre part, le vrai ennemi du surpoids est le sucre et non le gras.

Autant dire que si vous essayer de réduire votre consommation de graisse, en achetant par exemple des produits allégés en matière grasse, vous faites erreur ! Car souvent, ces aliments qui se prétendent « minceur » car allégés en graisse, sont en réalité plein de sucre.

Au contraire, il s’agit d’incorporer à votre alimentation des bonnes graisses, dans de justes proportions pour retrouver la silhouette de vos rêves.

Et parmi les aliments avec de bonnes graisses, il en est un qui est encore assez méconnu mais dont les bienfaits sont remarquables : le ghee.

Super aliment, le ghee est l’un des alliés que nous avons inscrits dans la liste de course que nous vous conseillons dans notre Système Brûleur de Graisse Cétogène.

Découvrez comment notre programme, pauvres en sucre, transforme votre organisme en machine à brûler les graisses.

==> Bénéficiez des effets du régime cétogène grâce au Système Brûleur de Graisse Cétogène et perdez du poids rapidement.

Avec ce programme unique, vous retrouvez un taux d’insuline équilibré, mettez un terme à la dépendance au sucre et renouez avec un métabolisme actif !

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!