3 astuces simples pour décoder les étiquettes alimentaires

Par 2 juillet 2020 juillet 23rd, 2020 Aliments, Nutrition et Régimes
Lire les étiquettes de produits alimentaires, beaucoup vous diront que c’est indispensable. Et oui c’est vrai, ce n’est pas chez Nutrisolution qu’on vous dira le contraire.

Oui mais dans « la vraie vie », on n’a pas trois heures devant soi pour faire ses courses, on n’a pas très envie de passer tout son samedi après-midi au supermarché, les enfants ont faim et nous appellent trente fois entre notre départ et notre retour… 

Et bien dans cette vraie vie là, ce n’est pas réaliste de conseiller de « lire » les étiquettes, souvent longues comme le bras !

Donc oui, les étiquettes il vaut mieux les lire. Mais non, on n’est pas obligé de tout lire pour se décider à acheter ou non.

Avec quelques « red flags » comme on les appelle, ces signaux qui vous disent de ne pas y aller, on peut rapidement évaluer la qualité du produit que vous regardez… car c’est bien là toute la question

Alors, on vous a concocté un petit « scanner » maison, hyper simple et rapide, qui vous permettra de bien acheter, sans avoir besoin de loupe …ou de quarante heures de courses par semaine.

1. Maximum 5 ingrédients

Comme chacun le sait, les meilleures règles sont les plus simples. On les comprend, on les applique, et ça fonctionne. Facile et efficace.

Cette astuce va donc révolutionner votre consommation : il s’agit de n’acheter que des produits dont la liste des ingrédients sur l’étiquette ne comporte pas plus de 5 ingrédients.

Pourquoi 5 me direz-vous ? Pour aucune raison précise si ce n’est que, moins un produit comporte d’ingrédients, mieux c’est. Donc 5 est un chiffre qui permet de raisonnablement considérer que le produit est encore relativement sain. Au-delà, moins. Du coup, bien entendu, s’il en comporte 6, ce n’est pas une catastrophe, mais si vous ne pouvez même pas les compter tellement il y en a : fuyez.

2. Lire les 3 premiers ingrédients de la liste

C’est un fait assez méconnu mais pourtant tellement instructif : sur les étiquettes, les aliments sont classés selon leur importance en poids dans le produit. Et c’est logique d’ailleurs, plus l’ingrédient est cité haut dans la liste, plus il est présent dans la composition du produit.

Ainsi en regardant les trois premiers ingrédients de l’étiquette, vous avez une idée assez précise de la composition du produit…Et donc de sa qualité nutritionnelle !

En bref quand vous lisez 1. Sucre, fuyez ! Quand au contraire vous lisez 1. Tomate 2. Huile d’olive 3.Basilic, c’est plutôt bon signe ! Et si les mots que vous lisez vous rappellent davantage une leçon de chimie qu’une recette de cuisine, vous l’aurez compris : reposez vite le produit !

3. Vérifier les quantités de sucre ajouté

C’est désormais officiel, le sucre, qui plus est le sucre blanc, est notre ennemi numéro 1. Calories vides, plus addictif que la cocaïne, et parfaitement inutile d’un point de vue nutritionnel, le sucre blanc est à bannir.

Mais, le paradoxe c’est que toutes ces raisons qui en font un ennemi nutritionnel en font également un ami de l’industrie alimentaire : peu onéreux et addictif, il attire les consommateurs et les rend accro. Si bien qu’il est difficile pour les industriels de résister à la tentation d’en distiller un peu partout, pour baisser le coût de fabrication tout en multipliant les ventes et la fidélité.

Résultat : le sucre blanc s’immisce partout, et même là où on ne l’attend pas !

Du coup, la dernière astuce pour décoder une étiquette alimentaire est de lire, dans les valeurs nutritionnelles, la case qui indique les glucides : « dont sucre : X grammes ».

Ainsi vous verrez en un coup d’œil si le produit contient du sucre (déjà pour certains produits, comme du jambon par exemple, ça peut paraitre louche) et si oui, en quelle quantité.

Ensuite, à vous de voir si cela vous parait raisonnable où démesuré par rapport au poids global du produit. Vous verrez, c’est souvent beaucoup plus que ce que l’on peut imaginer.

Comme vous le constaterez, nos supermarchés sont bourrés de « faux-amis », ces aliments que l’on croit sains ou légers et qui nous induisent en erreur par leur marketing ou leur label « bio » par exemple.

C’est ainsi que certains aliments de base, soi-disant « sains », sont en réalité des faux-amis minceur qui vous font en réalité grossir.

A l’inverse, d’autres aliments simples dont on ne se doute pas, ont aussi le pouvoir de vous faire perdre beaucoup poids… très facilement.

Pour savoir quels sont les aliments simples et bons qui font fondre vos graisses…

Et pour démasquer les 4 aliments « faux-amis », qui sabotent tous vos efforts de perte de poids sans que vous le sachiez…

Découvrez sans plus attendre cette présentation gratuite :

==> Les 4 aliments « faux-amis », qui sabotent tous vos efforts de perte de poids

Recevez GRATUITEMENT
notre GUIDE Le régime Cétogène pour les Débutants!